Tarifs municipaux : Saint-Germain, une ville chère, l'exemple de la piscine (2/3)

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Cet article fait suite à celui consacré aux tarifs de la bibliothèque de Saint-Germain comparés à ceux des bibliothèques des villes comparables des Yvelines. 

Il fait partie d’une série de trois articles, dédiés respectivement aux tarifs de bibliothèques, de piscine et de cantines. Ces trois exemples ont été choisis parce qu’ils concernent des prestations très voisines d’une ville à l’autre et parce qu’ils couvrent trois domaines de la vie communale : la culture, le sport et l’éducation primaire.

Dans ce deuxième article, nous comparons le tarif de la piscine à celui d’autres piscines communales des Yvelines. Nous utilisons le même échantillon de communes : toutes les communes de plus de 20 000 habitants du département, ainsi que les communes limitrophes de Saint-Germain dont la population est un peu inférieure à 20 000 habitants.  

Les faits 

Concernant les piscines, nous nous sommes basés sur les entrées adultes vendues à l’unité et en carnet de 10.
Les tarifs annuels 2007 sont :

Piscine_Tableau-copie-1.GIF
Les tarifs affichés en verts sont inférieurs à ceux de Saint-Germain. Ceux qui sont en rouge sont supérieurs. Les villes en italique sont celles bénéficiant d'un bassin de 50 mètres. Pour Chambourcy et Le Vésinet, il s'agit de la piscine intercommunale de Saint-Germain.

La comparaison entre Saint-Germain et la moyenne des villes sondées est nette : Saint Germain a la piscine la plus chère du département. Voici le classement sur la moyenne des deux prix, par ordre décroissant :

Piscine_Classement.GIF
 

Notre analyse

Nous constatons que Saint-Germain-en-laye est la ville où les tarifs de la piscine sont les plus chers. La ville du Pecq est elle aussi actuellement gérée par la droite, et pourtant le prix d’entrée moyen pour un adulte est de 1.64 €. Tandis qu’à Saint-Germain il est, pour la même situation, de 4.45 €. Prenons aussi la ville de Poissy, ville UMP, les deux piscines municipales sont à 1.95 € l’entrée moyenne pour un adulte résidant. De plus, la piscine de Poissy a un grand bassin ouvert, avec jeu pour enfant, et est généralement moins bondée que celle de Saint-Germain. On remarque donc que la politique de tarifs de la municipalité n’épargne pas la piscine. Car elle obtient la première place sur le classement de toutes les communes de plus de 20 000 habitants du département, ainsi que les communes limitrophes de Saint-Germain dont la population est un peu inférieure à 20 000.

Ce graphique représente la répartition des communes en fonction des formules (Carnet/Unité) utilisées. Chaque commune est repérée par le prix à l’unité (coordonnées horizontales) et le prix par carnet de 10 entrées (coordonnées verticales) : Image_Piscines.JPG
Le point rouge montre la commune de Saint-Germain. On distingue bien Saint-Germain en haut à droite, au sommet des villes « chères ».

Pour une autre politique !

Même le sport est touché par les tarifs municipaux exorbitants ! Nous sommes favorables à un équilibrage plus solidaire du financement des services communaux entre les contribuables et les usagers. Car le sport reste un loisir, qui doit être accessible à tous ! À des prix « corrects ». Des tarifs municipaux trop élevés pénalisent les foyers les plus modestes. Ce qui est peu « solidaire ». 

A lire aussi :
Tarifs municipaux : Saint-Germain, une ville chère, l'exemple de la bibliothèque (1/3)

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Legrand 06/11/2009 11:07


Effectivement, c'est de l'abus, j'ose espérer que cela lui était facile d'observer que vous n'aviez pas plus de 25 ans!

Comme vous le dites, les prix sont chers, très chers, comparé à d'autre villes, vous en avez cité une toute proche, qui ont une politique de tatif abordable pour TOUS!



Héloïse G. 06/11/2009 07:02


Bonjour, je suis toute à fait d'accord avec cet article, et je voudrais en plus préciser que les employés sont d'une mauvaise foi pour la vente des tickets à l'entrée!
Il y a quelques jours, je suis allée avec plusieurs amis, nous étions tous mineurs, mais j'étais la seule à ne pas avoir de carte d'identité. Je trouve que c'est justifiable qu'elle n'est pas
voulue me croire que j'avais moins de 16 ans, bien que se soit le cas, mais de là a ne pas vouloir me faire payer le tarif étudiant qui va jusqu'a 25 ans, mais d'en plus me faire payer le tarif
pour adulte en saison estivale, il y a de l'abus!
Franchement je ne sais pas qui à envie d'aller à la piscine pour 5,70! Et puis franchement, la piscine de saint Germain est vraiment une escroquerie! On doit payer pour tous; pour le seche cheveux,
pour la location des matelas, qui en plus n'est pas donner (1,50 les 30 minutes), et si on veux avoir acces à l'espace forme, il faut payer un tarif supplémentaire...quand on pense qu'à Marly le
Roi lentrée est à 2,14 et que les seches cheveux, les petits matelas et l'acces libre à l'espace forme, on voit vraiment que les saint germanois font partie des rares personnes qui ont encore les
moyens de gâcher l'argent de la sorte!
La Marie devrait penser un peu plus à tous les jeunes qui n'ont pas papa-maman pour leur payer l'entrée...


François 10/02/2008 20:21

Moi je trouve les tarifs de la bibliothèque et de la piscine vraiment très chers dans notre ville mais ça dépend sans doute du budget de chacun.5€ chaque entrée à la piscine, c'est excessif.Quant à la bibliothèque, c'est la plus chère dont j'ai entendu parler. Dans beaucoup de villes, l'entrée pour les jeunes et les étudiants est gratuite, ce qui est une forte incitation à y aller. pour eux.Je n'ai pas d'enfants mais on m'a souvent dit que les cantines étaient chères à Saint-Germain, j'attends donc avec impatience de voir votre comparatif avec les autres villes.Je pense que sans rendre tout gratuit, on pourrait avoir des tarifs moins élevés à Saint-Germain sans avoir besoin d'augmenter les impôts. Merci en tout cas d'ouvrir ce débat sur des sujets qui nous préoccupent tous, ça nous change du niveau lamentable de la campagne des 2 listes de droite qui passent leur temps à s'accuser de se copier leur programme ou d'usurper le soutien du Modem. Franchement, on s'en fiche ! Ce sont les propositions pour les Saint-Germanois qui nous intéressent.

CMongis 10/02/2008 18:03

Vous voulez démontrer que St. Germain est une ville chère, ce qui est vrai pour l’immobilier, mais vous devriez comparer ce qui est comparable. La bibliothèque multimédia et la piscine olympique n’ont pas d’équivalent dans l’échantillon de villes qui vous sert pour la comparaison, et les services offerts sont également haut de gamme.En étant plus objectif, vous donnerez plus de force à vos arguments.J’attends de vous lire pour les cantines.

Charles R. 08/02/2008 20:42

COMPARAISON N'EST PAS RAISONComparer une piscine olympique qui fut longtemps la plus fréquentée de France, avec un bassin de 25 mètres....Comparer une piscine qui accueille et subventionne un club de natation prestigieux et a rendu gratuite la natation scolaire, avec une piscine de quartier...Oublier que la piscine de St Germain est intercommunale - St Germain n'y a qu'une voix sur sept ! - ...Oublier qu'elle pratique des tarifs d'abonnement beaucoup plus avantageux que les entrées individuelles et qu'elle applique les réductions de la carte famille....Moi qui suis un habitué je pense que tous ces oublis sont graves.Je suis aussi un abonné à la bibliothèque et je trouve que l'abonnement n'est pas cher parce qu'il est tout compris (livres, vidéos, CD etc...).Comme beaucoup de gens je trouve le rapport qualité-prix de ces établissements plutôt bon.

Emmanuel FRUCHARD 08/02/2008 08:49

En effet, la répartition des coûts entre le contribuable et l'usager est un débat classique entre la droite et la gauche. Rappelons tout de même qu'en conseil municipal fin 2006, lors du débat sur les tarifs municipaux le maire de Saint-Germain a nié que la ville pratique des tarifs élevés. Il a même tourné en dérision un exemple de tarif présenté par un conseiller de gauche. Donc "rétablissons la vérité" : la municipalité sortante de Saint-Germain a choisi de fixer des taux d'imposition bas, c'est vrai, et des tarifs élevés, c'est vrai également. C'est un choix politique qu'il faut assumer. C'est aussi un choix politique qui réduit au minimum la solidarité entre Saint-Germanois. Nous sommes favorable à une solidarité plus grande entre citoyens, surtout pour les services les plus simples.

marc 08/02/2008 01:11

ah Nicolas Rousseau le cyber citoyen !qui se retrouve en Emmanuel Lamy, son idôle !eh bien non la gauche n'a pas forcément tort, j'ai une sensibilité de droite et dans un contexte municipal, il faut abandonner les clivages Gauche-Droite Stérile.Nous avons a y gagner à adapter nos tarifs municipaux. Attention il ne faut pas sombrer dans le concept "on rase gratis"mais optimiser plutot optimiser la gestion  appelé dans le secteur privé "yeld management"drainer plus d'usager, reduit les couts ...A bientôt MArc

Nicolas Rousseau 07/02/2008 17:01

Epineux problème que celui de savoir qui faire payer de l'usager ou du contribuable...Le fait qu'en France un foyer sur deux ne paye pas du tout d'IR (même pas un petit euro symbolique) et qu'une bonne partie soit également exonérée d'impôts locaux n'est-il pas un manque de solidarité? N'est il pas non plus déresponsabilisant de sur-subventionné en permanence et de laisser la France vivre au dessus de ses moyens?