Emmanuel Lamy battu à la présidence du SIDECOM

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Le SIDECOM (Syndicat intercommunal pour le développement de la communication) est un syndicat intercommunal, créé en 1984, pour étudier et réaliser le réseau cablé de notre région. Il comporte 33 communes et participe principalement à la gestion de la chaine de télévision locale Yvelines Première. Nous en avions parlé dans un précédent article.
Jusqu'à ces derniers jours, le SIDECOM était présidé par Jacques Masdeu-Arus, député et ancien maire de Poissy, battu en mars 2008.
Une élection avait lieu le 16 avril pour désigner le nouveau président, sans d'ailleurs que les conseillers municipaux saint-germanois de l'opposition en soit informé.
Le maire de Saint-Germain Emmanuel Lamy était candidat à la présidence. A la surprise générale, il a été battu par un candidat surprise,  Jean-Noël Amadéi, maire-adjoint du Pecq (photo ci-contre). Emmanuel Lamy a toutefois été réélu vice-président mais a reconnu avoir "été surpris de cette candidature", selon le Courrier des Yvelines du 23 avril.
Les raisons de cette défaite sont sans nul doute à aller chercher du côté du Pecq. Le sénateur et maire UMP du Pecq Alain Gournac s'est ainsi fait élire secrétaire du SIDECOM et a rappelé que Michel Péricard était à l'origine de la chaine locale. Petite revanche post-municipale d'un proche de la famille Péricard contre Emmanuel Lamy, vainqueur d'Arnaud Péricard aux municipales ? Ou grogne des élus des petites communes dont certaines ne sont pas encore cablées et qui sont trop souvent oubliées d'Yvelines Première dont le siège est à Saint-Germain...?
En tout cas, le nouveau président du SIDECOM sera certainement surveillé de très près par le nouveau secrétaire du SIDECOM...
Rappelons aussi les propos du maire de Saint-Germain en conseil municipal le 4 octobre 2007 :
le SIDECOM a désormais « des interrogations sur l'avenir d'Yvelines Première », « Toutes les hypothèses sont étudiées » dans un audit indépendant, « y compris l'arrêt à terme » de la chaine. Le territoire du SIDECOM n'a « aucune cohérence » et « les nouvelles de Chapet n'intéressent pas les Saint-Germanois... ».
Ces propos n'ont peut-être pas été très appréciés des autres communes...

A lire aussi :
Notre précédent article :
Yvelines Première va-t-elle disparaître?

Publié dans Politique locale

Commenter cet article