Un an de Sarkozy : un an d'illusion, un an de régression

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Téléchargez le tract du Parti socialiste sur le bilan de la première année du mandat de Nicolas Sarkozy  en cliquant sur ce lien ou sur l'image).
(format pdf, 174 Ko)


Découvrez également les 3 affiches de la campagne que vous retrouverez bientôt sur les panneaux politiques de votre ville.



En savoir plus :

Le site du Parti socialiste

Publié dans Politique nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Legrand 22/05/2008 23:39

MK, vous dites "Le changement n’est pas nécessairement synonyme de progrès" mais après vous nous demander d'être "progréssistes" il y'a ici une forme d'incohérence. Les mots qui nous sont volontairement attribué ne sont qu'une tentative de la droite pour nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas! Mais je revendique le fait de vouloir sauvegarder nos acquis sociaux et peu importe que ce soit du conservatisme, car je crois en ces acquis! Je pense réellement que le PS et le parti du changement. et d'ailleurs "can we change?" "yes we can"!

Legrand 21/05/2008 23:01

Que la droite commence à se pencher sur la redistribution des richesses (qui est d'ailleurs source de problème d'inégalité en france!) Elle qui favorise les riches, et laisses les autres se dermerder avec ce qu'ils peuvent... une belle démocratie et une belle solidarité!

MK 21/05/2008 20:36

Que lis-je ? Des partisans du PS clamer haut et fort qu’ils sont conservateurs ? Mais de grâce, ne tombez pas dans le piège ! Vouloir faire survivre une certaine idée de l’Etat providence et des acquis sociaux n’a rien de conservateur. Vouloir tout abolir, tout transformer, pour aboutir à une société convertie en une véritable jungle où seuls les plus forts s’en sortent (le Darwinisme social) ce n’est pas être du côté du progrès. Le changement n’est pas nécessairement synonyme de progrès, d’amélioration. Tout dépend de ce que l’on entend par changement, de ce l’on entreprend comme réforme pour le conduire. Et contrairement à ce que voudrait nous faire croire une partie de la majorité, il n’y a pas qu’une réforme possible, qu’un chemin envisageable.Alors cessez d’accepter les mots dont vous affublent certains ! Soyez des progressistes ! Laissez le conservatisme aux autres, même s’ils ne l’assument pas (malgré le fait qu’ils soient, disent-ils, décomplexés).

mojo 19/05/2008 22:56

Alex a écrit : vos affiches sont pourries.
S’agissant d’une telle affirmation quelque peu hâtive, c’est un compliment que l’on peut aisément te retourner.
 
Alex a écrit : Sarkozy n’a rien à voir avec ça, ç’est pas sa faute tous ces problèmes.
 
- Qui a décidé de faire un cadeau fiscal de 15 milliards par an à ceux qui en ont le moins besoin, et qui nous dit ensuite qu’il ne peut rein faire pour l’amélioration du pouvoir d’achat parce que les caisses sont vides ?  Sarkozy.
 
- qui a décidé de faire financer par les plus pauvres leur accès au travail en enlevant de l'argent aux plus modestes (RSA par PPE), et que ce seront les malades eux-mêmes (franchise fiscale) qui contribueront à la réduction du déficit de la sécurité sociale ? Sarkozy
 
- qui a décidé de financer le paiement des heures supplémentaires au détriment de ceux qui ne peuvent pas en faire et de ceux qui n’ont pas de boulot ? Sarkozy.
 
- qui plastronne dans les médias pour dresser les Français les uns contre les autres, en désignant à la vindicte publique les chômeurs et ceux qui vivent d’indemnités de survie, en les assimilant à des abuseurs de fonds publics ? Sarkozy.
 
- qui décrète des mesures stériles, rigides et blessantes envers les fonctionnaires, prétextant résoudre le problème des retraites et du déficit de l’état ? Sarkozy
 
- qui se distingue pas des atteintes constantes aux droits de l'homme (dérives judiciaires, sélection des immigrés, prisons, flatteries envers des dictateurs, etc…), sans parler de ses scandaleuses ingérences médiatiques; ainsi que des répressions d'internautes pour soutenir ses amis milliardaires de l'industrie musicale ? Sarkozy.
 
- qui dévoie la fonction de président de la république Française, en employant un langage de charretier envers de simples citoyens, ou bien en agressant personnellement des journalistes ? Sarkozy
 
- qui décide de passer en force à l’assemblée nationale sur des textes qui sont loin de faire l’unanimité (y compris dans son propre camp) à propos de l’ADN et des OGM ? Sarkozy
 
Et je pourrais continuer la liste sur les mécomptes que cumule ton président au bout de seulement 1 an de pouvoir.
 
Qu’en sera-t’il quand nous ferons le bilan en 2012 ? 
 
Et bien quand on pense que l’on totalisera à ce moment là, 10 ans de pouvoir UMP, avec le passif que nous avons déjà : pas besoin de te dire que les socialistes auront bien des raisons de sortir la boite à claques.
 

Legrand 17/05/2008 22:40

Monsieur, je suis navré mais qui a créé les franchises? qui a donné 15 milliard d'euros à une minorité de personnes?(et quelle minorité...) qui a creusé les déficits budgétaires? qui a dit qu'il serait le président du "pouvoir d'achat"? si mes souvenirs sont bons c'est bien Mr Sarkozy. Je suis navré mais les socialistes ont beaucoup de propositions! que les médias ne relaient pas malheureusement! alors arrêtons de dire n'importe quoi! Oui le parti socialiste est conservateur, conservateur de certains acquis sociaux qui ont été fait lors des précédentes mandatures et qui ont été bénéfique à chacun, les 35H, congés payés, et j'en passe... L'UMP reste un parti de droite, n'ayant aucune envie d'aider ceux dans la misère. Le paquet fiscal fait aux plus riches aurait pu être reversé à l'éducation ou à la recherche.
Alors je le dit haut et fort, ces problèmes sont les conséquences de la politique mené par Mr Sarkozy et durant les 15 dernières années de mandats de droite. Au passage, Mr sarkozy nous avait promu la rupture, le changement, mais ce que les gens oublient facilement, c'est que Mr sarkozy est dans le gouvernement depuis bien longtemps, sous chirac deux fois ministres, ou est le changement?

Alex 17/05/2008 14:41

les affiches sont pourries vous allez vous enfoncer en les mettant! Sarkozy n'a rien à voir avec ca, c'est pas de sa faute tous ces pb, il fait ce qu'il peut masi peut pas tout faire!!Royal n'aurait pas fait mieux!!Alors arretez de critiquer pour critiquer et proposez des vrais trucs

Legrand 07/05/2008 00:01

Ces trois affiches dévoile la triste réalité, dans laquel le président à plongé la France.En ce moment on dit que la gauche est "conservatrice" Oui je suis conservateur des acquis sociaux que la gauche à réaliser durant ses mandatures présidentielles et autres. Mais une meilleure redistribution des richesses ca aussi c'est du conservatisme?! bon alors... encore ce matin j'entendais sur une chaine de radio, des témoignages de français qui se disaient "décu" de la politique de Mr Sarkozy, alors même qu'ils avaient votés pour lui. Affirmant qu'il ne faisait pas assez de "social" et qu'il n'aidait pas les gens dans la "misère"... mais ouvrez donc les yeux, l'UMP restera toujours un parti de riche!!! qui ne se bougera pas pour aider les gens dans le "besoin"! Mais ne refusera jamais d'aider ceux qui sont dans l'excès...