Arnaud Péricard est suspendu de l'UMP pour un an !

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Dans un récent article, nous révélions qu'Arnaud Péricard avait retiré son recours contre les élections municipales à Saint-Germain et contre l'élection de 3 conseillers municipaux de la liste Lamy (pour connaitre les détails du recours, cliquez sur ce lien).

Nous révélons aujourd'hui qu'Arnaud Péricard, militant UMP de longue date, a été suspendu de ce parti pour une durée d'un an, ce qui n'a pas, sauf erreur de notre part, été annoncé dans la presse. Cette décision a été prise lors du bureau national de l'UMP du 9 avril.
Dans une lettre du 10 avril adressée aux membres du Bureau politique de l'UMP, le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian recense les adhérents suspendus du parti en raison de leur candidature dissidente face à des candidats investis par l'UMP.
Rappelons qu'Arnaud Péricard s'était présenté à Saint-Germain contre le maire UMP sortant Emmanuel Lamy et avait même utilisé au début de la campagne le logo UMP pour ses affiches et ses tracts (voir les détails dans cet article et la photo ci-contre). Il avait dû le retirer n'ayant pas obtenu l'investiture UMP.
Dans cette lettre, Patrick Devedjian précise que "ces sanctions sont issues des demandes des fédérations qui, pour beaucoup d’entre elles, réclamaient des mesures allant jusqu’à l’exclusion. Le Bureau politique a décidé, dans un souci d’apaisement, de proportionner les sanctions au regard de la gravité des actes en ne prenant aucune mesure définitive."
Cette supension "vaudra interdiction d’occuper des responsabilités dans les instances du mouvement." Elle semble ne concerner que les têtes de liste.

Cette lettre du secrétaire général de l'UMP aux membres est librement consultable sur Internet : il suffit de
cliquer sur ce lien et de télécharger la lettre au format pdf.

A lire également :
Arnaud Péricard annule son recours
Des détails sur le recours d'Arnaud Péricard
Arnaud Péricard a déposé un recours contre le résultat des élections à Saint-Germain
Arnaud Péricard s'approprie le logo UMP sur ses affiches
Tous nos articles sur la campagne des municipales à Saint-Germain

Publié dans Municipales 2008

Commenter cet article

MK 27/05/2008 10:36

C'est quand même affligeant tout ça! Si l'UMP n'avait pas le sentiment (justifié?) d’être propriétaire du département, cela n’arriverait pas. Voilà aussi pourquoi l’alternance est vitale pour la démocratie : elle permet aux institutions de ne pas être la propriété d’un groupe, et aux politiques d’être dans l’obligation d’avoir des résultats et de se comporter de façon exemplaire !

JCD 23/05/2008 16:13

Et madame Péricard, qui a largement poussé son fiston dans cette offensive anti-Lamy, elle a pas le droit à sa petite suspension, elle aussi?Ou alors, tout cela se règlera lors des cantonales en 2010...? (son canton est renouvelable)

Hercule! 21/05/2008 18:26

Ah à l'UMP ca bouge?!en espérant qu'a la fin du procès de Mr Bédier et l'ancien maire de Poissy (si le tribunal maintient sa décision) que ces personnes soient rayées de leurs parti pour corruption. un acte bien grave et honteux!