Les dossiers à l'ordre du jour du conseil municipal du 5 juin 2008

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Le prochain conseil municipal de Saint-Germain aura lieu le jeudi 5 juin à 21 heures à l'hôtel de ville. Comme tous les conseils municipaux, l'entrée est libre.

Voici les 19 dossiers qui seront examinés par les 39 élus saint-germanois avec en particulier la disparition programmée de la caisse des écoles, un dossier sur la vidéosurveillance et le service minimum en cas de grève des enseignants.
___________________
AFFAIRES CULTURELLES
. Conservatoire à Rayonnement Départemental :
 - Demandes de subventions
  - Classes à Horaires Aménagés - Convention
AFFAIRES SCOLAIRES
. Mise en place d'un service minimum dans les écoles primaires publiques - Convention
AFFAIRES SOCIALES
. Etablissements petite enfance - Conventions d'objectifs et de financement
URBANISME / ENVIRONNEMENT / TRAVAUX
. Extension du dispositif de vidéosurveillance - Avenant
. Restructuration de La C.L.E.F. - Avenants
. Aménagement de la place Mareil - Avenant
PERSONNEL
. Mise en place de la « journée de solidarité »
. Orientations en matière de formation des élus
AFFAIRES FINANCIERES
. Fournitures de matériels pour les services municipaux - Attribution des marchés
. Acquisition de matériel au profit des écoles - Avenant
. Impression de différents supports - Accords-cadres
. Dissolution de la Caisse des Ecoles
. Indemnité de conseil au Receveur Municipal
. Compte Administratif 2007
. Compte de Gestion 2007
. Affectation des résultats 2007
. Budget Supplémentaire 2008
SYNDICATS INTERCOMMUNAUX
. Impositions locales Ville et Syndicats Intercommunaux

A lire :
Le compte-rendu du précédent conseil municipal

Publié dans Conseil municipal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Legrand 04/06/2008 18:28

Je pense que supprimer la caisse des écoles n'est pas une bonne idée, surtout dans cette période d'inquiétude au sujet de l'éducation nationale et son avenir... je pense également que Saint-Germain à les moyens pour assumer plainnement cette caisse, le ministre de l'éducation ne cesse de "rappeler" que le niveau des élèves en france est très en dessous des européens. Peut-être faudrait-il alors ne pas supprimer les moyens mis en oeuvre pour arriver à ce résultat non? Surtout venant d'une municipalité dirigé par des personnes du même parti.