A Saint-Germain : véto sur le vélo ?

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Il y a des jours à Saint-Germain où on croit rêver.

D'abord il faut savoir qu'une association n'a pas le droit de mettre un stand dans la rue pour faire la promotion de son action. Elle doit demander l'autorisation à la mairie de Saint-Germain. Dans la majorité des communes, il s'agit d'une formalité, cette mesure n'étant destinée qu'à enrayer le prosélytisme de causes qui ne sont pas en accord avec les valeurs de notre République.
Pas à Saint-Germain, où nous avons appris que l'association Réseau Vélo 78 (RV 78) s'est vu interdire l'autorisation de mettre un petit stand près du marché de Saint-Germain, comme elle a l'habitude de le faire une fois par an à cette époque. Pour ceux qui ne connaissent pas cette association, Réseau Vélo 78 (
http://reseauvelo78.free.fr) est une association qui défend l'usage du vélo, et compte 200 adhérents dans douze communes du nord-est des Yvelines. L'emplacement demandé a pour but de faire connaître l'association et de vendre des gilets de sécurité et des tee-shirts au sigle de l'association.
Cette association a régulièrement contribué à aider la commune de Saint-Germain à améliorer la voirie pour les cyclistes, en faisant des suggestions d'aménagement cyclables. Elle co-organise également avec la ville la Fête du Vélo à Saint-Germain, dont la dernière manifestation a eu lieu il y a quelques jours, le 7 juin 2008.
Comment la mairie de Saint-Germain peut-elle se dire favorable aux circulations douces, travailler avec une association aussi étroitement et soudain lui interdire d'aller au devant du public ? Il y a là une contradiction que nous avons tenté d'éclaircir en contactant l'animatrice de la commission vélo de la ville, Mme Mary-Claude Boutin, par ailleurs 2ème adjointe au maire en charge du développement Durable et de l'environnement.
Mary-Claude Boutin nous a déclaré que Réseau Vélo 78 s'était "mal comporté" en 2007 et c'est pourquoi l'emplacement de stand demandé lui avait été refusé cette année. Elle a également ajouté que si nous souhaitions en savoir plus nous pouvions joindre Mme Roselle Cros, alors en charge de ces questions dans l'équipe municipale précédente.
Que s'est-il passé de si terrible l'année dernière ? Mme Irène Schaeffer, Saint-Germanoise et vice-présidente de RV 78, ne se souvient de rien de marquant mais nous a expliqué qu'en 2007 l'association avait fait signer une pétition demandant l'augmentation du nombre de places de stationnement près de la gare du RER ainsi que la création de double sens cycliste dans des rues à sens unique pour les voitures. Cette pétition, que 200 personnes ont signée, a-t-elle déplu à M. le maire ?
Mme Cros, qui n'est plus élue municipale depuis mars 2008, nous confirme avoir adressé un courrier à RV 78 pour protester contre cette méthode de revendication, mais précise qu'elle n'a « jamais eu de problème avec eux sur le marché » et qu'elle a « toujours donné cette autorisation », même si elle a quelques fois eu des débats francs avec les représentants de RV 78, qui sont par ailleurs des « partenaires » de la ville pour l'organisation de la Fête du Vélo.

Dans l'intérêt général, il nous semble important que cette association puisse à nouveau sensibiliser les Saint-Germanois à tous les avantages de la circulation à vélo : non polluante, rapide, économique, sans danger pour autrui et même bénéfique pour la santé.
Nous comprenons que la majorité municipale ne puisse répondre favorablement à toutes les demandes de cette association, puisqu'il faut bien partager l'espace entre tous les usagers. Nous espérons que les représentants de RV 78 parviendront à trouver avec la nouvelle équipe municipale des modalités organisationnelles qui permettent de faire la promotion du vélo tout en respectant les autres usagers de la rue.

Sur le même sujet :
Stationnement anarchique des deux roues aux abords du RER à Saint-Germain (vidéo)

Publié dans Vélo

Commenter cet article