Les avions passeront plus haut la nuit au-dessus de Saint-Germain et sa région

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Article du Parisien du 12 septembre 2008

Les habitants de Conflans-Saint-Honorine, Poissy, du Pecq et de Saint-Germain-en-Laye devraient subir moins de nuisances aériennes la nuit.
Dans le courant de l'année prochaine, les avions qui atterrissent à Roissy entre 23 heures et 7 heures du matin ne descendront plus par paliers mais progressivement au-dessus des zones urbanisées.
C'est l'avancée obtenue [le 11 septembre] par Philippe Esnol (PS), le conseiller général et maire de Conflans, et Alain Gournac (UMP), le sénateur-maire du Pecq, mais surtout président de l'Association des communes pour la réduction  des nuisances aériennes pour l'Ouest parisien (Acrena), lors d'une réunion à la Direction générale de l'aviation civile (Dgac).
Au nom de milliers de victimes des nuisances, les deux élus ont fait le déplacement pour réclamer une modification des trajectoires et un relèvement des altitudes des appareils à l'approche de la plate-forme de Roissy. "Concernant un éventuel rehaussement, une étude est en cours, confiait Philippe Esnol à l'issue de l'entretien. Notre
interlocuteur, compréhensif des nuisances supportées par les victimes, a évoqué la complexité de cette mesure qui pourrait cependant être appliquée à l'horizon 200-2011."

Publié dans Environnement

Commenter cet article

Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye 30/12/2008 14:16

Bonjour FrancilienneNous n'avons aucun élément allant dans ce sens, bien au contraire. Les élus de l'Ouest parisien sont tous unis, quelle que soit leur sensibilité politique, pour limiter au maximum les nuisances de l'aéroport de Roissy pour les riverains, et font pression sur les pouvoirs publics et la DGAC en ce sens.Toutefois, si vous avez d'autres informations, n'hésitez pas à nous les communiquer, en commentaire ou par mel à ps.saintgermain@gmail.com

Francilienne 30/12/2008 10:53

Monsieur ESNOL, maire de Conflans n'a-t-il pas demandé  à la DGAC d'envoyer les avions sur d'autres communes limitrophes au lieu des communes de Conflans, St-Geramin, Achères ? C'est bien tentant, n'est-ce pas ? D'autant plus que les maires de certaines communes limitrophes ne se bougent pas, ne défendent pas leurs Administrés des méfaits des survols à trop basse altitude...