Sidru : "Une structure intercommunale avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête" (20 minutes)

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

La presse nationale semble s'intéresser de plus en plus à la situation financière du Sidru, sujet sur lequel nous sommes mobilisés depuis 2006 (voir tous nos articles dans ce dossier).

Après Le Monde il  y a quelques jours, puis France Bleue et France Info, le quotidien gratuit 20 minutes y a consacré un article vendredi 17 octobre.


Une structure intercommunale avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête

Le syndicat intercommunal pour la destruction des résidus urbains (Sidru), qui gère depuis 1998 l'usine d'incinération d'une quinzaine de communes autour de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), a contracté trois « swaps » en 2005.

Fondés sur des formules complexes, ces prêts à vingt et trente ans présentaient l'avantage de « reporter au maximum les charges lourdes qu'auraient eu à payer les contribuables et de garantir une taxe d'ordures ménagères constante », explique Jean Fralux, vice-président du Sidru. Ce qui a permis d'économiser 7 millions d'euros et de rembourser les frais d'amortissement. « Le problème, c'est que la prise de risque est énorme, s'inquiète Emmanuel Fruchard, conseiller municipal (PS) de Saint-Germain-en-Laye. Et d'autant plus que les marchés financiers sont instables. »

Commenter cet article