Pourquoi l'eau est-elle si chère à Saint-Germain?

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Vous êtes-vous déjà posé la question : combien coûte l'eau du robinet distribuée dans notre ville ?

Le service public de production, traitement et distribution d'eau potable est délégué à Saint-Germain à la société privée La Lyonnaise des eaux de France. 5 600 « clients ou foyers » consomment chaque année de l'ordre de 3 millions de m3 d'eau. Le compte d'exploitation 2004 du service de distribution d'eau potable fait apparaître un chiffre d'affaires de 2.976.000 euros (il s'agit de l'abonnement et de la consommation revenant à la Lyonnaise des Eaux, hors redevances et surtaxes), soit une moyenne annuelle par « client » de 531 euros.

Le bénéfice d'exploitation de la Lyonnaise , avant impôts, s'élève à 803 000 euros, soit pour chaque « client Saint-germanois » 143,39 euros !

Ce simple bénéfice, s'il était réduit de moitié, permettrait une réduction de 13,5 % de nos factures !

 Le prix de l'eau a augmenté de 6.1% depuis 2000 dans notre commune. La Lyonnaise des Eaux ne profiterait-elle pas de son quasi-monopole ?

 

 Les Socialistes saint-germanois ont toujours dénoncé la durée anormalement longue de la concession accordée à cette société par le précédent maire : 30 ans, là où la norme est de 15 ans environ.

Pourquoi l'eau, denrée collective s'il en est, doit-elle être confiée à des sociétés privées qui monopolisent 75 % de la distribution de l'eau à la population de l'Hexagone ?

De plus en plus de villes, de droite comme de gauche, décident de mettre en place une gestion municipale de l'eau, bien moins chère et beaucoup plus transparente. Grenoble, Castres, Cherbourg, Reims, Tours, Clermont-Ferrand, Amiens, Pau, Limoges ou encore Bastia, n'ont pas renouvelé leur délégation de service public au profit de régies municipales. Plus près de nous, Achères, a depuis toujours une régie municipale.

 L'eau est un service public essentiel. Il ne peut être guidé par les seules logiques de profits. Pour des élus, le service de l'eau doit être le plus efficace et le moins cher possible pour l'utilisateur, et sur ces points, les régies municipales l'emportent nettement.

 

 Devant l'augmentation des prix et nos interpellations régulières, la majorité municipale a décidé de lancer un audit et Emmanuel Lamy a déclaré en conseil municipal que "la Lyonnaise devra faire acte de transparence sur ces comptes." Preuve qu'il y a bien un petit problème.

Nous vous tiendrons bien sûr informé des résultats de cet audit.

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article