La Région Ile-de-France en pointe pour le logiciel libre

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Article paru dans le numéro de décembre d' "Ile de France, le journal du conseil régional".

Vive le logiciel libre !

Forte d'un nombre important d'acteurs dans le domaine de l'open source, et soucieuse de réduire la fracture numérique en Ile-de-France, la Région mulitiplie ses engagements en faveur du logiciel libre.

Imaginez-vous dégustant un plat délicieux dans un restaurant. Il vous est hélas impossible de reproduire chez vous cette recette, puisque c'est le chef qui en détient le secret. Sauf si le cuisinier décidait de donner à tous sa recette, pour que chacun puisse l'adapter à son goût et la partager. En informatique, cette recette "libre de droits" s'appelle le "logiciel libre". Libre, car chaque utilisateur peut en étudier le fonctionnement et l'adapter à ses besoins, le distribuer à ses amis, et même en améliorer le programme et faire bénéficier à toute la communauté de ces améliorations. De plus, ces logiciels sont gratuits et téléchargeables, contrairement aux logiciels propriétaires qu'il faut acheter.
"Nous sommes favorables à un équilibre entre logiciels propriétaires et logiciels libres", explique Jean-Baptiste Roger, conseiller pour les Nouvelles Technologies au conseil régional, "c'est au nom de cet équilibre que nous aidons le libre".
Une politique dont l'illustration la plus emblématique est la distribution, depuis la rentrée 2007, de clés USB contenant 19 logiciels libres, l'équivalent d'un bureau mobile, aux professeurs, aux lycéens entrant en seconde ou en première année d'enseignement professionnel, et aux apprentis en première année de CFA. A la rentrée 2008, 1000 élèves des écoles de la deuxième chance ont aussi reçu leur clé. Cette opération a été saluée par la communauté du libre qui a attribué à la Région Ile-de-France le grand prix du jury des Lutèce d'or dans le cadre de "Paris, capitale du libre", événement organisé par la Fnill (Fédération nationale de l'industrie du logiciel libre).
L'Ile-de-France est à la pointe dans ce secteur, avec plus de 250 entreprises. Une raison de plus  pour encourager la recherche et le développement, notamment à travers le financement du groupe thématique Logiciel libre du pôle de compétitivité System@tic. "Laboratoire de recherche, PME et grands groupes travaillent ensemble pour proposer de meilleurs outils aux gens", explique Robert di Cosmo, qui dirige ce groupe thématique. "Par exemple, un de nos projets concerne un logiciel libre capable de faire faire des économies d'énergie aux ordinateurs."  Autre soutien important, celui accordé aux étudiants de l'Ecole centrale de Paris, créateurs de VLC, qui permet de lire des vidéos sur ordinateur : un logiciel libre connu et reconnu dans le monde entier.

Plus de détails :
Le site de la clé USB : www.campusb.fr
Le site de la Fnill (Fédération nationale de l'industrie du logiciel libre) : www.fnill.org
Pour soutenir le logiciel libre, adhérez à l'April, association pour la promotion et la défense des logiciels libres : www.april.org

Publié dans Région Ile-de-France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article