Budget de Saint-Germain 2009 (3) : d'autres choix sont possibles

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Voici la troisième et dernière partie de notre compte-rendu du conseil municipal de décembre, essentiellement consacré au budget, où le maire de Saint-Germain s'est, une nouvelle fois, illustré par son agressivité envers la gauche. Pour lire la première partie, cliquez ici ; pour la seconde partie, cliquez ici.

- Budget 2009 de la ville : un effort complémentaire en investissement.

La Gauche a indiqué que notre ville disposait de capacités pour financer un programme d'investissement plus ambitieux que celui proposé.
Ce programme doit répondre d'une part aux besoins d'équipement de la ville et préparer l'avenir, et contribuer d'autre part indirectement au maintien d'un investissement public en France largement dominé par les choix et orientations des collectivités locales. En investissement complémentaire, la gauche a indiqué qu'elle aurait proposé dès 2009 de reconstruire les locaux du centre socio-éducatif de la Soucoupe et de la doter d'un bâtiment de deux étages, et de prévoir une salle d'animation au Bel Air pouvan
t accueillir 150 personnes.

- Une capacité d'emprunt supplémentaire au service de l'investissement dans la ville.

La Gauche a constaté que la dette de la ville est actuellement de 60 % inférieure au montant de la dette des villes de l'importance de St-Germain. L'encours de la dette par habitant est inférieure à 450 € contre 1.100 € pour des villes comparables. Sur le budget 2009 de la ville, en fonction des propositions énoncées par la Gauche, celle-ci a indiqué qu'elle aurait porté le besoin d'emprunts de 3,8 millions € à 4,8 millions €. Cette augmentation se traduirait par un encours de la dette par habitant de + 25 €, ce qui continuerait à placer la ville dans une situation d'endettement excellente.

- Budget 2009 : une fiscalité qui aurait pu être ajustée.

Depuis 2003 les taux d'imposition locaux à Saint-Germain-en-Laye n'ont pas bougé. Nous ne faisons pas de la non augmentation des impôts locaux un dogme! 

1) près de 50 % des communes devront augmenter leurs impôts locaux entre 3,5 et 5 % en moyenne en 2009. Il s'agit d'ailleurs d'une déclaration du maire-adjoint aux finances lors de la préparation du budget.

2) les taux pratiqués à Saint-Germain-en-Laye sont particulièrement bas. Nos impôts locaux représentent seulement 34 % de nos produits de fonctionnement contre 45 % dans les villes comparables. Dit autrement, les impôts locaux perçus par habitant à Saint-Germain s'établissent dans les dernières statistiques connues à 529 € par habitant contre 749 € dans la moyenne des autres strates.

                                               Ville de St Germain     Moyenne strate 20 à 50.000 H
Montant des impôts locaux 2007
En € par habitant                                              529 €                                          749 €

Montant des impôts locaux 2006
En € par habitant                                              523 €                                          744 €

Montant des impôts locaux 2005
En € par habitant                                              494 €                                          710 €

3) dans ces conditions, et en fonction de nos propositions, nous aurions proposé une augmentation des taux d'imposition en 2009 de 1,5 %. Cumulée à l'augmentation des bases décidées par le gouvernement de + 2,5 %, nous aurions une augmentation des impôts locaux de 4 %. Par exemple pour les 54 % de Saint-Germanois locataires, cela représenterait un coût supplémentaire par habitant de + 3,5 € auxquels s'ajoutent les + 5,5 € décidés par le gouvernement dans la loi de finances.


D'autres choix sont donc possibles pour notre ville.


A lire aussi nos deux précédents articles sur le budget 2009 :

 

Budget de Saint-Germain 2009 (1) : un acte important dans la gestion d'une ville

Budget de Saint-Germain 2009 (2) : la solidarité aurait dû être l'enjeu principal du budget

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article