Nouveau rebondissement dans l'affaire Bédier : Pierre Bédier démissionne de son mandat de député !

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

On s'en souvient, Pierre Bédier, député mais également président UMP du conseil général des Yvelines, a été condamné en appel en mai dernier pour "corruption passive" et "prise illégale d'intérêt" à 18 mois de prison avec sursis et 3 années de privation des droits civiques et civils, soit 6 années d'inégilité. Deux autres élus yvelinois, le député UMP Jacques Masdeu-Arus et le conseiller général UMP Gilles Forray, avaient également été condamnés pour les mêmes motifs avec des attendus très sévères.
Par une manipulation dont il a le secret,
Pierre Bédier a été nommé en octobre 2008 en "mission parlementaire" pour 6 mois par le gouvernement. Si une mission parlementaire est prolongée, le député cède automatiquement sa place à son/sa suppléant(e), ce qui permet d'éviter une élection législative partielle.
Sans surprise hélas tant la ficelle est grosse, on apprend aujourd'hui que Pierre Bédier a demandé au Premier Ministre de prolonger cette mission et renonce donc de fait à son mandat de député.
Non content de ne pas avoir respecté la décision de la Cour d'Appel et de ne pas avoir démissionné de ses mandats, Pierre Bédier prive aujourd'hui les électeurs de la 8e circonscription des Yvelines d'une élection partielle très ouverte. Car sa suppléante devient députée jusqu'en 2012, et cela quel que soit le résultat du jugement de la Cour de Cassation, qui devrait intervenir dans les prochaines semaines.
Quant à la justification donnée par Pierre Bédier, chacun peut la lire sur son blog : "Dans la tourmente économique actuelle, il me faut être exclusivement Président du Conseil général des Yvelines pour consacrer mes forces à protéger notre Département". Pas un mot bien sûr sur son procès. Pierre Bédier découvre tardivement mais fort opportunément les inconvénients du cumul des mandats...
Seule consolation, en cas de rejet du pourvoi, il devra démissionner de son mandat de conseiller général.

Ces petits arrangements de l'UMP pour "sauver le soldat Bédier" sont une grave manipulation que nous condamnons vivement.
Rappelons également qu'en février 2007, des documents relatifs à l'affaire Bédier avaient curieusement disparu du pôle financier du Tribunal de Paris...

Photo : SIPA
A lire également :
La réaction de la section PS de Mantes la Jolie
La lettre d'explication de Pierre Bédier

A lire sur notre blog :

Notre dossier Procès Bédier
Pierre Bédier nommé en mission parlementaire : petits arrangements entre amis de l'UMP ?
Affaire Bédier : des documents disparaissent...
La Cour d'Appel confirme l'inégibilité de Pierre Bédier et Jacques Masdeu-Arus
La condamnation en première instance

Publié dans Procès Bédier

Commenter cet article

Georges 18/04/2009 00:20

Le plus incompréhensible, c'est que M. Bédier continue à siéger comme si de rien n´était à la présidence du conseil général. Il devrait au moins se retirer de ses mandats pour quelques temps, comme l'avait fait A. Juppé. S'il ne le décide pas lui-même, ses pairs de l'UMP devraient le lui faire comprendre. C'est vraiment incroyable de les voir continuer à le soutenir.

Legrand 16/04/2009 14:35

Complètement scandaleux! Mr Bédier s'arrange comme il le peux avec ses amis de l'UMP pour éviter la voix du peuple dans sa circonscription!