La Cour de Cassation confirme la condamnation et l'inégibilité de Pierre Bédier et Jacques Masdeu-Arus

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

La Cour de cassation a rejeté aujourd'hui le pourvoi formé par le président UMP du Conseil général des Yvelines, Pierre Bédier, rendant définitive sa condamnation à 18 mois de prison avec sursis et six ans d'inéligibilité pour corruption passive et recel d'abus de biens sociaux. (Photo SIPA)
Pierre Bédier va donc devoir démissionner du conseil général et perdre la présidence du département. Une élection cantonale partielle aura lieu dans quelques semaines dans le canton de Mantes la Jolie. En revanche, il n'y aura pas de législative partielle, Pierre Bédier ayant bénéficié d'une prolongation de sa mission parlementaire lui permettant de passer son mandat à sa suppléante et évitant ainsi une élection à haut risque pour l'UMP.

Jacques Masdeu-Arus, actuel député UMP de la 12e circonscription et ancien maire de Poissy, voit son pourvoi également rejeté et est donc définitivement condamné  à deux ans de prison avec sursis, une amende de 75.000 euros et cinq ans de privation des droits civiques et civils, soit dix ans d'inéligibilité. Une élection législative partielle aura lieu prochainement sur la 12e circonscription des Yvelines.

Enfin Gilles Forray, conseiller général UMP du canton de Poissy sud avant d'en démissionner il y a quelques semaines et ancien premier adjoint de Masdeu Arus, est définitivement condamné à trois ans de prison avec sursis, 75.000 euros d'amende et cinq ans de privation des droits civiques et civils.

Rappelons que 16 mai 2008, la cour d'appel de Paris avait condamné les trois hommes pour avoir accepté des pots-de-vin de l'homme d'affaires Michel Delfau, décédé en 2005. En contrepartie, ce dernier aurait obtenu des marchés publics pour ses sociétés de nettoyage dans les villes de Poissy et de Mantes-la-Jolie (Yvelines).

A lire également :
La réaction du PS de Mantes la Jolie sur son blog
La réaction des conseillers généraux PS des Yvelines
Tous nos articles sur le procès Bédier

Publié dans Procès Bédier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Romain G. 22/05/2009 11:25

Ces deux-là, Bédier et Masdeu-Arus, si prompts à donner des leçons de morales sont enfin condamnés par la justice. Coupable de corruption, cela n'est pas rien! À force de se croire propriétaires de leurs mandats, ils se sont crus pouvoir ignorer les règles de la République à leur bon plaisir. Une large alternance en faveur de la gauche dans le département serait une bouffée d'air frais pour la démocratie locale! Espérons que les électeurs yvelinois ouvrent les yeux sur l'abyssale incompétence et mépris de ceux qui sont à la tête du département aujourd'hui et qu'ils dépassent le reflex des étiquettes partisanes... mais ça c'est aussi votre boulot au PS!

Legrand 21/05/2009 23:02

Fort heureux de voir que justice à été rendue. C'est tout de même honteux de voir de nos jours, des hommes/femmes politiques corrompu à ce point.Désormais, nous savons vers qui nous tourner réellement pour nous représenter! surement pas la majorité pésidentielle ! 

Karine 21/05/2009 09:36

J'espère aussi que la politique de communication va changer. Les dernière affiches étaient vraiment sexistes et ringuardes.Bien contente que notre 'Berlusconi' local quitte la scène départementale.

Le webmestre 20/05/2009 20:57

Une toute petite précision suite au commentaire de Gilles. Ce n'est pas le maire de Poissy qui a été condamné mais l'ancien maire de Poissy Jacques Masdeu-Arus (UMP), actuel député de la 12e circonscription des Yvelines.Le maire de Poissy est Frédérik Bernard (PS) qui a battu lors des municipales de mars 2008 Jacques Masdeu-Arus.

Gilles 20/05/2009 19:54

Grande satisfaction devant cette décision de justice, qui vient condamner sévèrement la corruption politique.C'est quand même un séisme pour la vie politique du département, qui voit disparaître l'un de ses ténors pour longtemps.Le ténor était le chef de file de l'U.M.P. adulé de tous les élus, et incontesté.On attend avec impatience la réaction des intéressés.après la condamnation de leur leader.La décision décrédibilise aussi le projet de Formule 1, dont on sait aujourd'hui qu'il était porté- à bout de bras- par un corrompu.Le Maire de Poissy est encore plus lourdement condamné.Rappelons qu'une liste de droite aux dernières municipales à Saint-Germain avait revendiqué son soutien haut et fort.Ce qui était déjà risquéà l'époque.On attend les réactions.Sympathisant de gauche,devant cet évènement: je confesse un petit moment de bonheur...Gilles.

Nicolas 20/05/2009 14:40

Comme dit la publicité pour le Loto : "Au revoir, président, au revoir Président"