Conseil municipal de Saint-Germain du 4 juin : examen du compte administratif 2008

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Au cours du conseil municipal du 4 juin 2009 a été examiné entre autres le compte administratif  2008 de Saint-Germain. Le compte administratif reflète les dépenses et recettes réelles de la ville et permet donc de juger la politique menée par l'exécutif municipal.
A cette occasion, les élus de gauche ont demandé au maire la possibilité d'appuyer leurs propos par une illustration. Le maire a refusé, alors que l'adjoint aux finances a pu, lui, diffuser de nombreuses illustrations. Nous regrettons fortement ce manque d'ouverture d'esprit du maire de Saint-Germain, que nous avons déjà eu l'occasion de souligner sur notre blog.

Pascal Lévêque a fait, au nom du groupe Saint-Germain Solidaire, une analyse détaillée des comptes de la ville. Il a souligné en particulier que la majorité municipale continue de refuser d'embaucher du personnel municipal supplémentaire, alors que la croissance démographique de la ville ces dernières années est importante, et que 25% du personnel de la ville est en contrat précaire, un taux très élevé, nous l'avions déjà mentionné l'année dernière. Par ailleurs, il a dénoncé le fait que la municipalité ajuste son budget en pratiquant des tarifs municipaux élevés afin de compenser les taux d'impôts bas. Cela contourne l'effet redistributif de l'impôt  et est pénalisant pour les familles modestes. Mais c'est bien entendu beaucoup moins visible pour les administrés...
Emmanuel Fruchard, quant à lui, a insisté sur la dette des syndicats intercommunaux, en particulier celle du SIDRU qui est très importante et peu transparente. Le maire de Saint-Germain, tout en contestant l'analyse, a reconnu que "oui, les dettes des syndicats vont augmenter".

Téléchargez le discours complet de Pascal Lévêque lors du conseil municipal du 4 juin (pdf, 20 ko).

A lire également sur notre blog :
Saint-Germain a gagné 2853 habitants en 10 ans
Impôts à Saint-Germain : le vrai prix des impôts réduits
Tarifs municipaux : Saint-Germain, une ville chère, l'exemple de la piscine
Tarifs municipaux : Saint-Germain, une ville chère, l'exemple de la bibliothèque
Tous nos articles sur la vie municipale

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article

Thierry 30/06/2009 23:19

S'agissant du budget de notre ville, où la majorité municipale ne manque jamais de se prévaloir de sa "gestion de bon père de famille", la brillante intervention de Pascal lévêque nous fournit un éclairage d'une toute autre nature. Il nous démontre en quoi les impasses et les obsessions boutiquières de Mr Lamy, font de St Germain: une ville recroquevillée sur elle même, ne donnant aucune occasion de fierté à ses habitants.Face à une majorité qui fait du sur place, je constate que c'est l'opposition de gauche qui prends l'initiative pour nous faire part de ses propositions. En révellant qu'on peut le financer par des gisements budgétaires innexplorés, cet extrait vidéo nous indique qu'il est possible de dégager des moyens de nature à combler de graves lacunes dans le fonctionnement de notre ville; ainsi que pour réaliser d'indispensables investissements en matière de justice sociale et de progrès écologique.