Le développement durable en panne à Saint-Germain

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Retrouvez ci-dessous la tribune libre publié par le groupe d'opposition de gauche Saint-Germain Solidaire dans le Journal de Saint-Germain du 12 juin 2009 (format pdf, 7.9 Mo).

Le développement durable en panne !
Force est de constater que depuis 15 mois, la politique de développement durable de Saint-Germain ne s'affiche guère dans les conseils municipaux. Il s'agissait pourtant d'un axe prioritaire porté par la majorité pendant la campagne des municipales.
L'étude du bilan carbone n'est pas terminée, le plan de déplacement urbain n'est toujours pas publié dans son intégralité. Une politique transport ne se limite pas non plus à prendre la tête d'un comité d'élus pour réclamer des améliorations certes nécessaires de la ligne A du RER, mais au contenu et au calendrier opportunément liés aux élections régionales.
Le Maire a aussi repoussé l'idée « d'un agenda 21 local », trop complexe selon lui ; tout comme la thermographie aérienne que nous avions proposée. Pourtant, un projet de territoire à long terme se déclinant en programmes d'actions soumis à une évaluation régulière serait le bienvenu.
Les chantiers ne manquent pas. Améliorer la performance énergétique des bâtiments communaux, privilégier les mobilités douces dans notre ville ainsi que les transports en commun, mettre aux normes de sécurité nos aménagements cyclables, préserver les ressources en eau de la ville et améliorer la collecte et la valorisation des déchets. Densifier le bâti pour faire face à la demande de logements pour les familles monoparentales. Faire des friches du quartier de la grande Ceinture un éco-quartier. Organiser une Biennale de l'Habitat avec mise en place de baromètres environnementaux. Et pour coordonner tous ces points, favoriser la participation des habitants, non par les conseils de quartiers actuels qui ronronnent dans leur activité confidentielle, mais par une vraie démarche participative.
Le rôle de l'élu est d'être un organisateur de dialogue dans la ville pour faire émerger une vision commune. Une vision du développement durable qui ne soit pas seulement cosmétique ou marketing !

Pascal Lévêque, conseiller municipal PS de Saint-Germain-en-Laye

A lire également sur notre blog notre précédente tribune libre :
A14 : le temps des plus riches importe plus que la sécurité de tous

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article