Saint-Germain à vélo (4) : la desserte des collèges et des lycées

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Voici la quatrième et dernière partie de notre enquête sur la place du vélo à Saint-Germain. Les trois premières parties ont été consacrées aux bandes cyclables dangereuses, au problème du stationnement  des deux-roues et aux liaisons intercommunales.


Desserte des lycées et collèges
Le nombre de collégiens et lycéens qui viennent en vélo est très variable selon les établissements. Nous avons posé les questions suivantes aux 6 lycées publics et privés les plus importants de Saint-Germain (en excluant le lycée agricole, dont les élèves ne rentrent pas dans leur famille quotidiennement) :
Combien de lycéens viennent en vélo en moyenne, sur un total de combien d'élèves qui habitent dans les communes proches ?
Stationnement :

  - Quelle est la capacité de stationnement des vélos au lycée ?
  - Le lieu est-il abrité ?
  - Le lieu est-il perçu comme exposé au vol et au vandalisme ?

Le lycée communique-t-il avec les parents sur le thème des déplacements domicile-lycée ?
  - Si oui, les modes de déplacements doux et/ou en commun sont-ils recommandés ?
  - Si oui, le vélo est-il recommandé ?
Des consignes de sécurité, sont-elles faites ? Notamment :
  - le port du casque
  - l'éclairage
Voirie :
  - L'accès du lycée est-il facile et sans risque particulier à vélo ?
  - Des aménagements de voirie sont-ils nécessaires, et des demandes dans ce sens ont-elles été faites ?
Voyez-vous d'autres aspects liés à l'usage de la bicyclette par les lycéens ?


Voici les effectifs de cyclistes reportés par les principaux établissements publics et privés de Saint-Germain :


Remarques :
- Aucun établissement n'a fait état de difficulté d'accès au lycée liée à la voirie
- Nous avons calculé la proportion de cyclistes en divisant leur nombre par l'effectif d'élèves dont le domicile est suffisamment proche du lycée. Les lycées connaissent, exactement ou approximativement, le nombre d'élèves par commune. Les communes dont le centre est à moins de 2 km ont été retenues.
- Un seul établissement dispose d'un emplacement qui suit les recommandations du Certu, le lycée Notre Dame. Il est cependant proche de la saturation.
- Le lycée International se distingue par son taux de cyclistes de loin le plus élevé, malgré l'absence d'abri. Professeurs et élèves partagent, semble-t-il sans problème, les mêmes emplacements.
- Le lycée Poquelin est le seul à ne disposer d'aucun emplacement, ni pour les professeurs ni pour les élèves. Il a également un taux de cyclistes quasi nul.
- A Léonard de Vinci, le parking à vélos et scooters est sous surveillance vidéo.
- A Saint-Érembert, les professeurs disposent d'un emplacement abrité mais sous dimensionné. Les élèves ont un emplacement non abrité (contrainte des monuments historiques).
- Jeanne d'Albret est le seul lycée où un emplacement clos est accessible par carte (gratuite mais une caution de 7,60 € est demandée). Cela permet notamment de vérifier que les conducteurs de deux-roues motorisés sont assurés. Par contre cet emplacement ne dispose pas d'attache vélo et semble donc conçu pour les deux roues motorisés. Environ la moitié des élèves laissent leur cycle à l'extérieur de l'emplacement prévu.
- A l'exception de Saint-Erembert, l'encadrement des lycées ne valorise pas la bicyclette pour les trajets domicile - lycée. Certains perçoivent même ce moyen de déplacement comme dangereux, sans faire de différence nette avec les deux roues motorisés (alors que le risque est différent d'un facteur 10. "Seulement" 2 cyclistes de 15 à 17 ans ont été tués en milieu urbain en 2006, sur toute la France. Source : ONISR).

Auteurs

Ce document de synthèse a été rédigé par des élus de la liste Saint-Germain Solidaire, à partir d'informations collectées par des cyclistes saint-germanois. Une série d'articles sur ce thème peuvent être consultés sur notre blog.
Les suggestions et commentaires sont les bienvenus par mel : ps.saintgermain@gmail.com

Téléchargez la totalité de cette étude (pdf, 206Ko)

A lire ou relire sur notre blog :
Saint-Germain à vélo (1) : Attention bandes cyclables dangereuses !
Saint-Germain à vélo (2) : Stationnement : peut mieux faire, surtout au RER !
Saint-Germain à vélo (3) : les liaisons intercommunales

Publié dans Vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article