Saint-Germanois, qui êtes-vous ? (8) : les enseignements du recensement

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Photographie à un moment donné de la population de Saint-Germain-en-Laye, le recensement nous illustre d’une certaine façon aussi les conséquences des politiques municipales.

Riches du passé, il nous éclaire aussi pour l’avenir. Nous pouvons retenir 7 enseignements de l’analyse menée.

 

1- Dans un futur proche la population Saint-Germanoise va continuer à croître

Deux phénomènes vont continuer à la croissance de la population. Le premier est l’excédent de naissances sur les décès qui devrait se poursuivre dans les 10 ans à venir. A ce propos, bien que dans 18 mois une nouvelle crèche doit voir le jour (crèche des Ecuyers), il faut envisager d’ores et déjà encore un équipement supplémentaire.

Le deuxième phénomène est la mise à disposition des programmes immobiliers qui ont été impulsés ces dernières années, ils vont naturellement là aussi accroître la population. On peut raisonnablement estimer une prévision en 2015 de 45.000 habitants.

 

2- Une politique plus volontarisme en matière de logements

Trois points méritent d’être signalés dans l’évolution future de la politique municipale en faveur de la construction :

  - Pour faire face à l’augmentation des personnes vivant seules ainsi que la croissance des familles monoparentales, il faut sans doute encourager la construction de logements en priorité de 3 pièces ou 4 pièces. Ce qui n’a pas été le cas des dernières années puisque près de 50 % des nouvelles résidences principales concernaient de grands logements 5 pièces ou plus.

  - Lancer une politique municipale active pour favoriser la remise sur le marché de logements vacants (exemple : mise en place active d’une opération programmée d’amélioration de l’habitat). On pourrait estimer possible de remettre sur le marché de la location entre 400 et 450 logements.

   - Atteindre l’objectif de la loi SRU c’est-à-dire avoir au moins 20 % de logements sociaux sur la commune. Pour cela, c’est un engagement perpétuel car dès qu’il y a construction privée cela augmente le plafond à atteindre. Afin de répondre à cet objectif, il serait tout à fait possible dans la période 2010/2015 de se fixer sur les nouvelles constructions et autorisations de construction de logements d’au moins 25 % de logements sociaux pour tout programme d’au moins 800 m2.

 

3- Des effectifs des services municipaux à ajuster

La croissance de la population entraîne naturellement la croissance des besoins (accueil, crèche, garderie, besoins scolaires, transport, etc…..). A un moment donné, il est tout à fait naturel et de bonne gestion d’ajuster les effectifs des services municipaux à cette croissance des besoins. Nos dépenses de personnel représentent 48,26 % de nos charges communales, ou encore 623 € de dépenses de personnel par habitant, très inférieures aux communes comparables (787 €), soit à Saint-Germain 21 % en dessous de la norme.
La situation actuelle tend au sous effectif face à la croissance des besoins.


4- Agir pour favoriser les transports en commun

A une époque où les économies d’énergie doivent être dans l’esprit de tous, les actions prioritaires doivent se tourner pour faciliter les transports en commun. Par exemple : comment faire diminuer le chiffre de 31 % des Saint-Germanois qui travaillent à Saint-Germain et utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail par un meilleur maillage du réseau de bus interurbain ? Comment faire aussi diminuer le chiffre des 40 % de Saint-Germanois travaillant hors de Saint-Germain et qui utilisent eux aussi leur voiture pour se rendre à leur travail ? Là aussi par une offre de transports en commun adaptée.

 

5- Pour une politique transparente et efficace pour la jeunesse

27 % de la population de Saint-Germain a moins de 20 ans et cette population est en croissance depuis quelques années. Elle mérite une politique municipale de la jeunesse forte dans tous les domaines, crèche, école primaire, garderie, loisirs, culture. Elle demande à la fois à être segmentée par âge et par besoin et d’être affichée comme une priorité de la ville, ce qui n’est pas le cas actuellement.

 

 6- Renforcer Saint-Germain, ville emploi

Près de 30 % des actifs Saint-Germanois travaillent dans la ville (+ de 5.500 concernés). Saint-Germain est aussi un bassin d’emplois et une politique municipale doit être particulièrement attentive à maintenir, voire à développer ce bassin d’emplois. Les actions de la municipalité sont peu claires et affichées dans ce domaine. Il faut être particulièrement sensibilisé aux pertes d’emplois, se battre et mettre en place une politique active d’accueil de commerces, de petites et moyennes entreprises dans notre tissu local.

 

7- Pour une politique d’amélioration de l’environnement et de développement d’éco-quartier

Dans les années à venir pour développer les économies d’énergie et diminuer l'effet de serre, d’importants travaux devront être encouragés dans les constructions et les résidences principales. Le futur développement du quartier de la Grande Ceinture avec la reconquête des « franges ferroviaires » se devra d’être exemplaire et conçu en éco-quartier.

 

Ainsi se termine notre série « d’été » consacrée au recensement. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ou de vos remarques. 

Bonne reprise d’activités. 

Pascal LEVÊQUE, conseiller municipal PS de Saint-Germain

 

A lire également les 7 précédents articles de cette série :

Saint-Germain, qui êtes-vous ? (1) : la démographie
Saint-Germain, qui êtes-vous ? (2) : la famille
Saint-Germain, qui êtes-vous ? (3) : la formation et les diplômes
Saint-Germain, qui êtes-vous ? (4) : l'habitat

Saint-Germain, qui êtes-vous ? (5) : l'habitat et les transports

Saint-Germain, qui êtes-vous ? (6) : les emplois

Saint-Germain, qui êtes-vous ? (7) : les emplois (suite)

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article