Tribune libre du Journal de Saint-Germain : Bonne rentrée pour 11.300 Saint-Germanois scolarisés

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Retrouvez ci-dessous la tribune libre du groupe Saint-Germain Solidaire publiée dans le numéro de rentrée du Journal de Saint-Germain, qui inaugure pour l'occasion une nouvelle maquette.


Bonne rentrée pour 11.300 Saint-Germanois scolarisés

 

Le mois de septembre est dominé par la reprise des activités professionnelles et la rentrée scolaire. La communauté scolaire fréquentant nos établissements, (habitants dans la ville ou aux alentours) est estimée à 20.000. Les Saint-Germanois sont 11.300 à suivre des formations dont près de 8.500 dans la commune même.

Subissant encore la suppression de 13.500 postes d’enseignants, nous rappelons que l’école de la République se caractérise par sa capacité d’émancipation pour les enfants, sa gratuité, sa fonction de promotion. Le rôle de l’école n’est pas de classer, trier et sélectionner dès le plus jeune âge. Le rôle premier de l’école est de dispenser une culture commune et d’atténuer les différences sociales. Dans un second temps, l’école doit effectivement dispenser des compétences qui préparent à la vie professionnelle.

Nous avons appris la disparition début Août, suite à un accident cardiaque, de Patrick Malivet, 53 ans, élu municipal d'opposition à Saint-Germain pendant deux mandats de 1989 à 2001. Pendant cette période, il a apporté son savoir et son expérience, particulièrement en matière de finances communales.

Il partageait avec les élus de gauche d'alors une volonté d'ouverture de la ville à la diversité et à la mixité. Il a ensuite pu se confronter aux réalités de la mise en place d'une politique municipale en tant qu’élu à Bois d'Arcy.

Depuis 2005, ses responsabilités étaient grandes en tant que premier fédéral des Yvelines du Parti Socialiste, pour un rassemblement de tous et de défense de nos valeurs communes. Très émus, les élus de gauche de Saint-Germain garderont de Patrick le souvenir d'un camarade généreux, aimant le débat et sachant aller à l'essentiel tout en conservant une chaleur amicale avec tous. Nous adressons à Patricia, son épouse et à ses deux enfants notre plus profond soutien dans cette douloureuse épreuve.

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article