Derniers jours pour participer à l'enquête d'utilité publique du Plan d'Exposition au Bruit de Roissy

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

L'enquête d'utilité publique sur la révision du Plan d'Exposition au Bruit de l'aéroport de Roissy se termine le 8 décembre.
Il est encore temps de s'exprimer sur l'augmentation très importante du trafic annuel prévu dans les prochaines années sur la plateforme de Roissy et les nuisances que cela entraine.
Rappelons que pour la première fois, deux communes des Yvelines (Saint-Germain-en-Laye et Achères) ont été classées dans le périmètre de la zone de bruit, comme 125 autres communes de 5 départements.
Le Commissaire enquêteur recevra le public à l'Hôtel de Ville de Saint-Germain le mercredi 6 décembre de 14h30 à 17h30.
De cette enquête doit ressortir la nécessité de l'interdiction des vols de nuits et des avions les plus bruyants. La population est invitée à consigner ses remarques sur les registres mis à disposition.
Plus de détails dans notre précédent article sur ce sujet.

Publié dans Environnement

Commenter cet article

PS Saint-Germain 10/12/2006 10:12

Merci pour votre commentaire.En l'occurrence, la partie saint-germanoise exposée aux nuisances sonores est la partie la plus au nord du vaste territoire  de Saint-Germain, c'est à dire les quartiers périphériques ; le centre ville n'est pas touché.A l'évidence, il n'y a rien de commun entre les nuisances engendrées sur notre commune et celles subies par les communes riveraines d'Orly et de Roissy.Mais nous ne nous battons pas que pour notre seule commune. Comme dans notre combat contre l'A104, nous défendons l'intérêt général. Nous avons indiqué d'ailleurs dans notre précédent article http://ps.saintgermain.over-blog.org/article-4384512.html les lieux dans chaque département où pouvait être consulté le dossier et les registres d'enquête.Notre demande d'interdiction des vols de nuit et des avions les plus bruyants profitera à tout le monde, en particulier aux riverains les plus exposés. Comme vous l'aurez noté, nous ne revendiquons d'ailleurs pas un changement dans les approches de Roissy permettant d'éviter le survol de Saint-Germain, refusant par là de rejeter sur les autres ce que nous n'accepterions pas chez nous.Quant à la taxation du kérosène, nous n'y sommes pas défavorables, partageant votre constat.

man78 09/12/2006 21:42

C'est un comble que les Saint-Germanois se plaignent du bruit, alors qu'ils sont si nombreux à se déplacer fréquemment en avion !Pour avoir vécu près d'Orly, je peux vous dire que la gêne est, pour les riverains proches d'un aéroport, totalement différente du vague bruit perçu à Saint-Germain. Qui à Saint-Germain est réveillé par les avions qui atterrissent avant 6 h du matin ? Personne. Près de Roissy et d'Orly ils sont des milliers. La solution ce n'est pas de se chamailler entre communes pour savoir où passeront les avions, mais de taxer le kérozène : les usagers polueurs doivent payer pour la gêne qu'ils imposent aux autres, en plus bien-sûr de l'impact négatif sur le climat de la planète qui me semble constituer le vrai problème du trasnport aérien.