Une plainte contre des colleurs d'affiches du FN à Saint-Germain

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Une plainte a été déposée fin décembre à Saint-Germain-en-Laye contre des colleurs d'affiches du Front National. Quatre militants du parti d'extrême droite ont vaporisé une bombe lacrymogène sur une passante qui avaient "osé" leur faire remarquer que leurs affiches n'étaient pas belles. Cette dame a déposé plainte au commissariat.
Curieuse coïncidence, quinze jours auparavant, un incident similaire a eu lieu à Magny-les-Hameaux lorsque un jeune homme, qui décollait des affiches du FN, s'est fait asperger d'un produit irritant par deux personnes se présentant comme sympathisantes du FN. Il a, lui aussi, porté plainte.
La secrétaire départementale du FN, Myriam Baeckeroot, dément l'implication de ses militants dans ces agressions précisant que "les colleurs d'affiches ont interdiction de porter des armes de quelque nature qu'elles soient" (encore heureux !). Avec un culot monstre, elle se demande même "s'il n'y a pas là une provocation générale. Des personnes ont très bien pu récupérer des affiches et des autocollants lors de notre fête Bleu, blanc rouge"...
Il y a une vingtaine d'années, un militant socialiste de Chatou avait été tué par des membres du Front national lors d'un collage d'affiches. La section socialiste de Chatou commémore sa mémoire chaque année.

Publié dans Politique locale

Commenter cet article