En 2007, sors tes papiers !

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

À la veille des élections présidentielles et législatives 2007, le conseil régional des jeunes lance une campagne d'incitation au vote des jeunes Franciliens.

CRJ - Élections - En 2007 sors tes papiers
Partant du constat d'un fort taux d'abstention des jeunes lors des différents rendez-vous électoraux, le CRJ a voté le principe d'une campagne d'information civique à l'attention des jeunes Franciliens.
L'objectif de la campagne : mobiliser les jeunes Franciliens, les inciter à voter lors des prochaines élections présidentielles et législatives. Au-delà d'une simple incitation, le CRJ a choisit d'interpeller et de surprendre.
La campagne a été élaborée en coopération entre le CRJ et la Région Ile-de-France :
- le CRJ en a décidé l'esprit, les orientations, le visuel et le slogan : En 2007, sors tes papiers. Il a souhaité s'adresser directement aux jeunes, en signant lui-même la campagne.
- la Région a apporté son soutien logistique, technique et financier.
Entre le 16 mars et le 1er avril 2007, des affiches interpelleront les jeunes dans les lieux publics (métros, gares, etc). Et des tracts seront distribués sur leurs lieux de vie (lycées, universités, CFA, Crous, CIDJ, Missions locales).
Le CRJ a élaboré un petit document pour répondre aux questions que les jeunes peuvent se poser sur le déroulement des élections et la marche à suivre pour voter (cliquez sur ce lien).
C'est au printemps 2005 que la Région Ile-de-France a mis en place un Conseil régional des Jeunes (CRJ) pour mieux connaître et mieux prendre en compte les besoins et les attentes des jeunes Franciliens. Ouvert aux jeunes de 15 à 21 ans domiciliés en le-de-France, le CRJ émet des avis, formule des propositions, porte des projets et questionne le Conseil régional. L'un de ses objectifs : contribuer à l'exercice de la responsabilité citoyenne.

Plus de détails sur le Conseil Régional des Jeunes :
Sa composition
Son règlement intérieur

Publié dans Politique nationale

Commenter cet article