Réponse de Ségolène Royal au COPRA sur le prolongement de l'A104

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Monsieur le Président,
 
Pour faire suite à l'entretien que vous avez eu au siège de campagne avec mes représentants le 28 mars dernier, je tenais à vous confirmer ma position sur le projet de résolution que vous lui avez remis à mon attention.
 
Dans la continuité des engagements de Pierre Bérégovoy et de Lionel Jospin, je m'engage, si les Français m'élisent présidente de la République le 6 mai 2007, à :
 
demander au gouvernement d'annuler la décision du Ministère de l'Equipement et des Transports en date du 24 Octobre 2006, relative au prolongement de la Francilienne entre Cergy-Pontoise et Poissy-Orgeval. Je souhaite ainsi réaffirmer la continuité de l'Etat à travers les décisions d'annulation prises par trois Premiers Ministres en exercice. Je souhaite par ailleurs dénoncer la méthode employée par le Ministre qui organisé a pris une décision inverse à celle émergeant dans les débats, au mépris du dialogue et de la démocratie ;
 
à l'État, dans le respect des nouvelles prérogatives dévolues aux régions, de prendre en compte les orientations du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France adoptées il y a quelques semaines par le conseil régional présidé par Jean-Paul Huchon qui ne prévoit aucune emprise foncière pour ce projet autoroutier. J'attire votre attention sur le fait que ce nouveau SDRIF, mis en oeuvre par la Région, restitue aux collectivités locales la maîtrise de leurs plans d'aménagements locaux (POS et PLU) ;
 
organiser une réelle concertation permettant aux acteurs du récent Débat Public ainsi qu'aux Conseils Généraux absents de ce débat, d'élaborer une nouvelle solution d'aménagements routiers répondant aux objectifs fixés dans le Dossier de Débat Public, dans le respect des directives, lois, et normes en vigueur. Mon attachement à la démocratie participative est connu : vous pouvez compter sur moi.
 
Vous vous êtes adressés à moi durant la campagne pour me faire part de vos préoccupations et je vous en remercie. Je compte sur vous demain, une fois l'élection présidentielle passée, pour garder cette parole que je vous ai donnée.
 
Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.
 
Ségolène ROYAL
 
Jean-Michel BOICHOT
Président du COPRA 184
9 rue de la Brise
95610 Eragny sur Oise

Téléchargez la lettre de Ségolène Royal
Le site du COPRA
La lettre de Ségolène Royal au maire PS de Conflans
La position de notre section sur ce projet
La position de Patrick Abisseror

Retrouvez tous nos articles sur le projet de prolongement de l'A104 dans le module "catégories", rubrique "A104"

Publié dans A104

Commenter cet article