Gratuité des transports en Ile de France pour les Rmistes

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Parce que pouvoir se déplacer est un droit, la Région finance la gratuité des transports publics pour les allocataires du RMI et les membres de leur foyer.
 Depuis le 31 mars 2007, les allocataires du revenu minimum d'insertion et les membres de leur foyer bénéficient des transports publics gratuits en Île-de-France. Et cela, grâce à la Région qui prend totalement en charge les coûts de la mesure, soit 87 millions d'euros par an.

Avec cette décision, le conseil régional, à majorité de gauche, rend égaux tous les Franciliens devant un droit fondamental : le droit de se déplacer. Que cela soit pour postuler à un emploi, faire ses courses, ou profiter de ses loisirs et sa vie de famille en général.

Deux conditions sont nécessaires pour bénéficier de la gratuité :
- avoir perçu le RMI le mois précédant la demande ;
- avoir un RMI ouvert auprès de la Caisse d'allocations familiales (Caf) pour le trimestre en cours.

Les 700.000 allocataires non-Rmistes de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) l'allocation de parent isolé (API), l'aide médicale de l'État (AME) et la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) continuent quant à eux de bénéficier d'une réduction de 75 % sur leurs coupons hebdomadaires ou mensuels, avec leur Carte solidarité transport. Lancée le 1er octobre dernier (et annoncée sur notre blog), cette mesure a également été intégralement financée par la Région Île-de-France.

Le Stif est en charge de la mise en place de ces deux mesures sociales.
Le coupon n'est pas distribué automatiquement. Pour l'obtenir, les bénéficiaires doivent effectuer une démarche en appelant le 0 800 948 999 (appel gratuit depuis un fixe) pour remplir un dossier. Ensuite, une carte et un coupon gratuit (Forfait Gratuité Transports), valable à partir du 31 mars 2007, leur est envoyé.


Pour Jean-Paul Huchon, président de la Région et du STIF, « il est primordial de proposer aux personnes démunies les moyens de s'en sortir seules. La gratuité du titre de transport va dorénavant leur permettre de se déplacer pour des entretiens d'embauche, des démarches administratives, mais également, pour eux et leurs familles, de voir des amis, de faire des sorties culturelles : bref, avoir enfin accès au droit fondamental à la mobilité»

A lire : le mode d'emploi pour bénéficier de cette gratuité

Publié dans Transports

Commenter cet article