Le maire de Saint-Germain attaque le bilan de son prédécesseur

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Etonnant éditorial du maire de Saint-Germain dans le dernier Journal de Saint-Germain !
Que dit M. le maire?

"Il y a dix ans, à l'image de son château, Saint-Germain s'était assoupie. Notre ville connaissait alors un grave déclin démographique, elle avait perdu l'Insitut de recherche de la Sidérurgie (Irsid), sa principale entreprise, son hôpital s'engageait dans une fusion hasardeuse avec celui de Poissy pour tenter d'enrayer un déclin annoncé, l'endettement municipal s'était fortement alourdi.
Aujourd'hui, notre ville connait la plus forte croissance démographique des grandes villes des Yvelines, Ford a remplacé l'Irsid, un programme ambitieux de rénovation de l'hôpital est en cours et notre endettement est réduit d'un tiers. [...]."

Si l'on décrypte un peu ces mots, le maire de Saint-Germain attaque sévèrement le bilan de son prédécesseur. Celui-ci était-il un adversaire politique? Un maire de gauche? Mais non, il s'agissait de Michel Péricard, député-maire RPR, décédé en 1999.
L'attaque est d'autant plus étonnante que M. Lamy semble oublier qu'il a siégé dans la majorité de Michel Péricard depuis 1983 et a été son 2e adjoint pendant les années 90 puis son dauphin désigné. Cette période "endormie", si elle a existé, est aussi la sienne. Et les Saint-Germanois n'ont pas entendu à cette époque de critiques de M. Lamy contre la gestion Péricard.
Mais bizarrement, quand la gauche disait à cette période que la ville n'investissait pas assez et ne préparait pas assez l'avenir, c'est souvent M. Lamy qui était le plus virulent pour défendre les actions de Michel Péricard...
Bizarrement, quand nous contestions cette fusion des deux hôpitaux que nous jugions dangereuse pour notre hôpital, on nous riait au nez. Aujourd'hui M. Lamy la trouve "hasardeuse"...

La famille de Michel Péricard et ses amis auront sans doute apprécié ces appréciations du maire... Rappelons que la veuve de Michel Péricard, Catherine Péricard, est l'actuelle conseillère générale UMP du canton de Saint-Germain sud et qu'on prête à Arnaud Péricard, son fils et co-président de l'association Couleur Saint-Germain, l'intention de monter une liste pour les prochaines élections municipales.
Les règlements de compte au sein de la droite saint-germanoise se poursuivent donc. Nous avions déjà donné quelques aperçus de ces querelles internes il y a quelques mois (à lire ici et ici). Assurément, celles-ci vont se poursuivre lors des élections municipales de mars 2008...


A lire :
La droite saint-germanoise se déchire
L'appréciation de M. Lamy sur la famille Péricard et réciproquement

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article