Nouveau rebondissement à Chambourcy : l'ex 1er adjoint écroué !

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

La situation évolue de jour en jour à Chambourcy, qui fait tristement la Une des faits divers depuis des mois...
Rappelons que la majorité municipale de droite a totalement implosé en mars et que plusieurs adjoints au maire avaient alors publiquement accusé le maire Pierre Morange d' "utiliser l'argent public à des fins privées" (en l'occurence une voiture de fonction). Une violente altercation verbale avait eu lieu entre le maire et son premier adjoint Gérard Le Bec, à la tête des frondeurs.
Des plaintes réciproques pour détournement de fond et faux en écriture avaient été déposées, le maire ayant découvert en juin 2006 "un faux en écriture imputé à Gérard Le Bec" (Le Courrier des Yvelines du 20 juin).
Ce conseil municipal particulièrement houleux du 19 mars avait précédé de deux jours l'assassinat du chef de la police municipale de Chambourcy, Christian Maréchal. Depuis, selon la presse, "la piste politique est privilégiée" dans cet assassinant mais un "volet financier" était aussi examiné.

Rebondissement important le 8 juin, l'ex premier adjoint Gérard Le Bec a été mis en examen et écroué à Nanterre car il "est soupçonné d'escroqueries et du blanchiment en bande organisée au préjudice d'une importante société de téléachat" (Le Figaro du 11 juin 2007). Pour Le Figaro, "Gérard Le Bec, qui clame son innocence, se serait livré à des jeux de fausses factures d'imprimerie et de serrurerie pour 92 000 euros par l'intermédiaire de ses sociétés" (il est le patron de plusieurs sociétés de surveillance et de sécurité, en liquidation judiciaire selon son avocat). Sept autres personnes ont été déférées devant la justice.
Selon  le procureur de la République, "cette affaire financière est distincte" de l'affaire de l' "assassinat" de Christian Maréchal et "deux juges d'instruction travaillent sur les deux dossiers criminels et financiers" (Le Courrier des Yvelines du 13 juin).

Chambourcy n'a pas fini de faire parler d'elle, à son grand regret, et la ville bruisse de rumeurs de toute sorte depuis des mois... La situation politique locale n'a jamais été aussi tendue, malgré la réélection comme député de Pierre Morange.
Nous reparlerons de cette situation très prochainement sur ce blog.

Nos précédents articles :
Ambiance délétère à Chambourcy
La majorité municipale de Chambourcy implose

Publié dans Chez nos voisins

Commenter cet article