Conseil municipal de Saint-Germain du 12 juillet

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Le 12 juillet avait lieu le dernier conseil municipal de Saint-Germain avant l'été. Plusieurs dossiers importants ont été examinés. En voici deux.

Chèques culture pour les jeunes : peu de succès dans notre commune

Le dernier conseil municipal a validé le renouvellement d'une convention entre la société chèque lire SA et la ville dans le cadre de l'accès des jeunes franciliens à la culture.

Ces chèques destinés aux lycéens sont financés par le conseil régional (dans la limite de 10 euros) et acceptés pour certains spectacles donnés au Théâtre Alexandre Dumas et à la salle Jacques Tati. En réponse à la question des conseillers municipaux de gauche sur le nombre d'utilisateurs, le maire a indiqué que très peu de jeunes utilisaient ces chèques cultures, à peine une dizaine par an ce qui est tout à fait regrettable. La gauche a demandé qui établissait la liste des neufs spectacles autorisés dans le cadre de cette convention. Le maire a sèchement répliqué : "des gens compétents s'en occupent !". Merci de cette réponse très éclairante, on n'en saura pas plus... Le maire nous avait fait le même genre de réponse lors du conseil de mars sur une autre délibération culturelle... (à lire ici)

L'adjoint à la culture M. Berlie a précisé que la démarche devait se faire de façon individuelle et qu'il ne pouvait y avoir d'achat en groupe, ce qui est peut-être pénalisant.  Il a surtout reconnu privilégier "les pièces classiques du programme" du théâtre ; cela explique peut-être le faible succès des chèques cultures auprès des lycéens saint-germanois... Pourquoi en effet ne met-on pas tous les spectacles du théâtre ? Pourquoi l'Estival ne peut-il pas rentrer dans cette sélection ? Autre exemple, le spectacle Celtic Dances aurait peut-être attiré plus de jeunes que le spectacle classique de la Légende de Casse-Noisette... Mais se pose là le problème de la programmation du théâtre et plus généralement de la culture à Saint-Germain, dont nous reparlerons pendant la campagne municipale...

En tout état de cause il est nécessaire de relayer l'information sur la disponibilité de ces chèques cultures pour les jeunes de Saint-Germain-en-Laye par tous les moyens possibles de communication. Le renouvellement de cette convention a été votée à l'unanimité.

Plus d'informations :
Le site chèque culture de la région
Le site Chèque Culture
 

Prix et qualité du service public d'élimination des déchets à Saint-Germain-en-Laye sur l'année 2006.

Le conseil municipal a examiné le rapport détaillé concernant l'élimination des déchets en provenance de notre commune. Cette collecte est relativement stable, en légère baisse. En 2006, il a été récolté 324,56 kilos par habitant et par an pour les ordures ménagères traditionnelles ; 24,57 kilos par habitant et par an en collecte de verre en porte-à-porte et enfin 27,42 kilos par habitant et par an concernant la collecte des emballages des journaux et des magazines.

Concernant la partie économique du dossier, la gauche a constaté que l'ensemble des coûts d'élimination des déchets fait ressortir le coût global de collecte et de traitement de nos ordures à 3 819 354 euros. De même, si nous totalisons l'ensemble des recettes en 2006 (y compris ce que chacun d'entre nous paie avec la taxe d"enlèvement des ordures ménagères), nous obtenons 4 043 448 euros. À la lecture du bilan économique, la ville équilibre l'ensemble des coûts d'élimination de ses déchets, nous avons même sur l'exercice 2006 un excédent de 224 094 euros.
Il faudra s'en souvenir lors de la fixation de la future taxe lors du prochain budget...

Nous consacrerons prochainement d'autres articles à ce conseil municipal.

A lire aussi :

Tous nos articles sur les conseils municipaux de Saint-Germain

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article