Sévère réquisitoire du maire de Saint-Germain contre le PLU de Poissy

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

 
 

Parmi les dossiers examinés lors du conseil municipal du 12 juillet (auquel nous avons déjà consacré deux articles, sur les chèques culture et les déchets et sur la gestion de l'eau), la commune de Saint-Germain devait donner son avis sur le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Poissy. La ville est consultée en tant que commune limitrophe.
Traditionnellement lors de ce type de délibération, les communes émettent, quasi systématiquement, un avis favorable. Ce ne fut pas le cas pour le PLU de Poissy et le moins que l'on puisse dire est que les termes de la délibération sont particulièrement sévères pour le maire de Poissy Jacques Masdeu-Arus, pourtant du même parti que le maire de Saint-Germain. Emmanuel Lamy a d'ailleurs reconnu en conseil qu'il n'était « pas coutumier d'avis défavorable mais que des améliorations très fortes doivent être apportées » à ce PLU.
Trois dossiers ont entrainé l'avis défavorable du conseil municipal de Saint-Germain [sauf mention contraire, les citations suivantes sont des extraits de la délibération].

- Le nouvel hôpital de Poissy
Nous avons à plusieurs reprises expliqué ici les divergences entre MM Lamy et Masdeu-Arus quant au développement des hôpitaux de Poissy et Saint-Germain, regroupés depuis plusieurs années dans une même structure. Ces divergences ne sont pas sans effet sur la situation actuelle de notre hôpital.
Le projet du PLU de Poissy prévoit le "déplacement de l'Hôpital de Poissy vers le quartier de la Coudraie, sur une emprise de 10 hectares, après démolition de 608 logements sociaux".
L'avis du conseil municipal de Saint-Germain estime que « ce secteur n'est pas réglementé en matière d'emprise au sol ou de coefficient d'occupation des sols. [...] Cette réglementation très succincte ne permet pas de garantir que les objectifs définis par le projet médical, adopté par le Centre Hospitalier Intercommunal, de répartition des pôles d'excellence entre les deux sites de Poissy et de Saint-Germain-en-Laye seront respectés ».


- Les Terrasses de Poncy

 
 
 
 

Il s'agit là du projet pharaonique du maire de Poissy de construire un immense centre commercial aux abords de l'échangeur A13-A14 et de la future A104 si elle se fait. Nous l'avons déjà évoqué dans cet article. Ce projet, plusieurs fois modifié, est combattu par tous les maires de la région, inquiets des énormes conséquences sur le commerce local et sur la circulation automobile. Pour plus de détails, voir le site non officiel www.poncy.net auquel nous empruntons cette carte.

La délibération est particulièrement sévère sur ce dossier.
« Le projet dit des « Terrasses de Poncy » [...] aurai[t] un impact très négatif sur la Commune de Saint-Germain-en-Laye tant en terme de concurrence commerciale avec les commerces de détail de centre ville qu'en terme d'engorgement de la circulation. L'offre commerciale est déjà surabondante [...] et ne justifie aucunement la création de cette zone commerciale. Le projet de PLU mentionne également la création d'une desserte via Aigremont et Chambourcy. Or, la réalisation de cette voie permettant de soulager la RN13 n'est pas validée par les communes concernées ni par les services de l'Etat. [...]

 

Une implantation commerciale de cette importance n'est pas autorisée [sur cette zone] par le SDRIF [Schéma Directeur de la Région Ile-de-France], ni dans sa version de 1994, ni dans sa nouvelle version.[...] Le projet de PLU de Poissy entre donc en contradiction directe avec les orientations du SDRIF [...] Toute nouvelle activité va aggraver la situation sur la RN13."

Lors du débat, le conseiller municipal délégué au commerce M. Bazin d'Oro a estimé que ce projet était "un véritable monstre", "une folie" et aurait des conséquences "dramatiques pour le commerce saint-germanois". Le maire "partage totalement cette analyse" et a estimé que c'est "l'opacité qui prévaut" sur ce projet et que celui-ci était "la principale motivation de l'avis" défavorable du conseil municipal de Saint-Germain.


Le raccordement de l'A104
La majorité municipale étant favorable à l'A104 (voir tous nos articles sur l'A104), la délibération se contente de noter que "le tracé de la future A104 n'apparait pas complètement sur les plans de zonage. En particulier, son point d'arrivée et de connexion avec l'A104 et l'A13 à proximité du futur site de l'hôpital n'est ni décrit, ni cartographié, alors que c'est un enjeu régional de première importance."

La conclusion est encore plus sévère :
"En conséquence, sur ces trois points, le projet de PLU de Poissy risque d'entraîner des incidences défavorables pour l'activité des communes voisines, et sa compatibilité avec le cadre juridique de SDRIF ne semble pas assurée. Les équipements publics et commerciaux, les constructions envisagéees et les nouvelles infrastructures de transport nécessaires à leur desserte, sont inadaptées et créeront des coupures traumatisantes dans le paysage. Le projet de PLU de Poissy ne semble pas pouvoir garantir le respect le plus élémentaire du principe de développement durable." (sic!)

Rappelons qu'il s'agit là de l'avis d'un maire UMP sur les projets d'un autre maire UMP...
Il est peut-être temps que nos élus réflechissent à une intercommunalité ce qui éviterait les fortes rivalités internes à la droite locale, particulièrement nuisibles à l'intérêt général. Le retard en matière d'intercommunalité est particulièrement criant et pénalisant dans notre zone géographique.

Le conseil municipal a émis un avis défavorable à l'unanimité, les conseillers de gauche ayant voté contre le PLU de Poissy, combattant depuis des années l'A104 et s'opposant à la destruction de la cité de la Coudraie et à la construction mégalomaniaque des Terrasses de Poncy.

Plus informations :
Sur le projet des Terrasses du Poncy : le site non officiel
Nos précédents articles sur ces sujets :
Tous nos articles sur l'A104 et notre position
Tous nos articles sur l'hôpital de Saint-Germain

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article