Près de 2 tonnes de cuivre volées à Saint-Germain rue des Lavandières

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Une blanchisserie désaffectée de Saint-Germain-en-Laye où étaient stockées près de 2 tonnes de cuivre a été pillée pendant le week-end. C'est lundi, en arrivant rue des Lavandières, que le propriétaire des lieux a découvert le vol. Les pilleurs de métaux ont cassé le cadenas de la grille pour pénétrer très tranquillement dans la cour de l'ancienne blanchisserie qui a cessé toute activité depuis une dizaine d'années.
Depuis, le bâtiment servait d'entrepôt à son propriétaire. Celui-ci avait entassé pour 1,8 t précisément de barres, serpentins et tubes dans des tonnelets de 25 l, le tout disposé sur des palettes. L'homme projetait de vendre son cuivre, les malfrats l'ont devancé.
Le propriétaire des lieux a porté plainte au commissariat de Saint-Germain-en-Laye. Sans grand espoir. « Il n'y a pas de vidéosurveillance et, en cette période de vacances, il n'y a pas un témoin », peste une source proche de l'enquête. Depuis la hausse de leurs cours, les vols de métaux non précieux se sont multipliés. Dernier exemple en date : le 21 juin, deux hommes étaient parvenus à dérober 1 t d'inox dans une entreprise de Houdan. Le 27 mai, une robinetterie d'Orgeval avait été dépouillée de 3 t de cuivre. C'était le sixième vol dans ses locaux en un an et demi. Fin juin, les gendarmes de l'office central de lutte contre la délinquance itinérante avaient interpellé un gang de voleurs de métaux implantés sur le plateau de Vernouillet. Les militaires pensaient avoir donné un coup
d'arrêt à cette pratique avec l'arrestation de ces malfaiteurs chevronnés. A la lumière de ce qui s'est passé à Saint-Germain, il reste d'autres équipes en activité.

Ce terrain a été vendu à la ville de Saint-Germain-en-Laye il y a quelques mois, après un bras de fer de plusieurs années entre la mairie et les propriétaires, que la mairie avait d'ailleurs perdu, en achetant le terrain plus cher que ce qui était initialement prévu...
Nous avions relaté cette histoire. Un important programme immobilier est prévu sur ce qui est un des derniers terrains disponibles à Saint-Germain.
Rappelons que le contrat de vente entre la ville et les propriétaires prévoit que ce terrain doit être dépollué avant travaux et que les frais de cette dépollution seront entièrement supportés par les finances communales. Le montant de cette dépollution n'est pas connu actuellement mais sera important.

A lire également :
Le terrain de l'ancienne blanchisserie rue des Lavandières vendu à la ville

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article