80 premiers étudiants attendus dans le nouvel Institut d’Etudes Politiques de Saint-Germain-en-Laye pour la rentrée 2014

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

IUFM.jpgLe 30 août dernier, l’Université de Cergy Pontoise et de Versailles Saint-Quentin en Yvelines ont officiellement annoncé l’ouverture à la rentrée 2014 d’un nouvel institut d’études politiques (IEP) basé à Saint-Germain-en-Laye.

Une première création depuis 20 ans 

Cet IEP est le premier créé depuis plus de 20 ans et sera le seul institut de région implanté en Ile-de-France. Ce sera le 10ème IEP (après Lille, Rennes, Strasbourg, Aix, Lyon, Toulouse etc…). Cet Institut s’intègrera au concours commun du réseau pour sélectionner chaque année une centaine de nouveaux étudiants en première année et une quarantaine en deuxième année. Il organisera son propre concours d’entrée en quatrième année. 800 étudiants sont attendus dans 5 ans dont environ 80 en septembre 2014.

Une formation complète sur 5 ans

L’IEP de Saint-Germain-en-Laye, dont le nom sera prochainement dévoilé, proposera une offre de formation généraliste en Sciences Sociales lors des deux premières années, une troisième année entièrement à l’international et une formation professionnalisante pendant les deux dernières années du cursus. A la fin des 5 ans, chaque étudiant bénéficiera d’un double diplôme : un diplôme d’établissement délivré avec l’IEP et un diplôme de Master 2 délivré par l’une des 2 universités au sein de laquelle l’étudiant aura réalisé sa dernière année.

Une sélection permettant des recrutements variés et plus démocratiques

« Afin de démocratiser le recrutement à l’entrée de l’IEP de Saint-Germain-en-Laye, le dispositif de préparation au concours déjà en place à l’Université de Cergy Pontoise sera étendu à davantage de lycées publics dans les territoires les plus fragiles » indiquent les deux établissements. Une préparation au concours d’entrée en 2ème et 4ème année sera également proposée dans les deux universités sous forme d’un module dont pourront bénéficier les étudiants de Licence.

Une ouverture sur l’International

L’IEP de Saint-Germain-en-Laye sera régi par une pratique des langues très soutenue et devrait accueillir une centaine d’étudiants étrangers parmi les 800 à terme. D’autre part, des accords sont en négociation pour l’année internationale avec l’IEP de Lisbonne (Portugal), l’université de Cracovie (Pologne) ou encore l’université de Banska (Slovaquie). Les étudiants en Sciences Sociales participeront aussi dès leur deux premières années à des travaux collectifs de sensibilisation à la recherche et des approches du monde social par le terrain. L’IEP de Saint-Germain-en-Laye a vocation à devenir un lieu d’analyse et d’échanges sur le politique entre chercheurs et acteurs des territoires constitutifs de la métropole parisienne.

Pourquoi Saint-Germain-en-Laye ?

Outre le fait que Saint-Germain-en-Laye se trouve à mi distance de l’Université de Cergy Pontoise et de l’Université de Versailles Saint-Quentin ainsi que l’aspect international de la ville, les universités précisent « les locaux de Saint-Germain-en-Laye disposent d’un amphithéâtre, de plus de 20 salles de cours et d’un espace et convivialité. Une collaboration active avec la mairie permettra d’accueillir les étudiants dans les meilleures conditions, grâce à des transports facilités par le RER et les bus et à la construction d’une résidence universitaire de 200 lits ». L'IEP sera installé dans les locaux de l’IUFM rue Pasteur à Saint-Germain-en-Laye. A noter toutefois, premièrement que des efforts d’amélioration devront être faits dans le réseau de bus de notre ville. Deuxièmement concernant la capacité d’une résidence universitaire, la ville a présenté un premier projet de 100 logements étudiants dans le quartier Pereire. Pour arriver à la capacité de 200, il faut des projets complémentaires notamment un projet non encore officiel de logements étudiants sans doute dans l’ancienne maison de retraite Bon Repos actuellement inoccupée. Nous réclamons la réalisation de logements étudiants depuis de nombreuses années.

A terme, cette venue d’un établissement supérieur d’une capacité relativement importante complètera le paysage des jeunes scolarisés dans notre ville avec 22 à 23.000 jeunes. La présence de cette importante population « jeunes » façonne et structure notre ville pour les 20 prochaines années.

La municipalité devra toutefois assurer une transparence totale sur le financement de cet IEP. En effet, le budget prévu est d'environ un million d'euros, dont la moitié doit être apportée par les collectivités locales (conseils généraux des Yvelines et du Val d'Oise et mairie de Saint-Germain-en-Laye). Jusqu'à présent, les Saint-Germanois n'ont eu aucune information sur le coût pour la ville...

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article