Avec François Hollande, votez pour le changement!

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

FH2012-Vincennes-06.jpgFrançois Hollande est arrivé en tête du 1er tour, gagnant ainsi la confiance de millions de Français, parmi lesquels de nombreux habitants de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil-Marly, où le total des voix de gauche (tous partis confondus) progresse de nettement par rapport au scrutin de 2007 (voir les résultats), ce qui est très prometteur dans une région fortement ancrée à droite.

Nous sommes à quelques jours du second tour de ces élections présidentielles, et force est de constater que le comportement du candidat sortant est des plus navrants quant à la conception qu’il a de la confrontation des idées. Par ses mots, Sarkozy confond le courage politique, celui de dire la vérité, avec l’usage de la provocation ; ne reculant devant aucun mensonge, notamment quand il s’agit de dire ce qu’il croit que veulent entendre les électeurs du FN qui lui ont si cruellement fait défaut au 1er tour.

C’est ainsi que Sarkozy fait assaut de contrevérités pour tenter de discréditer son adversaire du 2e tour. A entendre ce président irrascible, François Hollande est soutenu par un intégriste suisse et 700 mosquées ont appelé à voter pour lui ; il fermera 24 centrales nucléaires, il régularisera systématiquement tous les étrangers en situation irrégulière, il veut le retour de la loi de 1948 sur le blocage des loyers! Toutes ces allégations n’ont pas le moindre début d’une once de vérité, mais qu’à cela ne tienne, pour Sarkozy la fin justifie tous les moyens.

En préférant la parole immédiate à la réflexion, et en préférant la provocation au rassemblement, Nicolas Sarkozy est constamment sorti de son rôle de président de tous les Français, qui est pourtant censé être garant de la primauté du pouvoir politique. C’est ainsi qu’il a dévoyé le rôle éminent qui lui avait été confié, en privilégiant le désengagement de l’Etat au profit d’intérêts financiers contraires aux attentes de nos concitoyens.

 

Dans la longue liste des échecs du quinquennat Sarkozy, je me contenterai d’un seul exemple, très révélateur d’un projet de société que nous combattons, et qui explique la volonté de François Hollande de mettre fin à ce diktat du TINA (There is no choice) falsificateur qui ne trompe plus les Français.

Des services publics gravement détériorés sous l’impulsion de Sarkozy, avec des conséquences budgétaires passées sous silence en termes de surcoûts dûs aux paiements d’heures supplémentaires et d’augmentations de salaires. Il suffit de prendre l’exemple du non renouvellement d’un fonctionnaire sur 2, avec de multiples situations ubuesques vécues par nos concitoyens. Ce coupable aveuglement idéologique du pouvoir UMP a immanquablement provoqué une altération de la qualité des services publics, dans des secteurs où on en a pourtant le plus besoin (Santé, éducation, pôle emploi, police, justice, infrastructures d’énergie et de télécommunication, transports).

Partageant une vision allant au-delà des partis de gauche, les socialistes considèrent que des services publics de haut niveau sont une richesse pour tous les Français, et particulièrement ceux qui n’ont pas les moyens de s’en passer. C’est parce que les citoyens ressentent durement le bilan de cette politique coûteuse et inefficace du président sortant qu’ils vont l’éconduire lors du second tour des élections présidentielles.

FH2012-Vincennes-05.jpg

Oui, une autre politique est possible.

Pour présider la France, nous devons exploiter des marges de manœuvres budgétaires qui existent bel et bien, pour peu qu’on décide de mettre fin à cette gestion de la pénurie, typique du fatalisme libéral qui guide l’équipe du président sortant (utilisation indécente de la crise comme justification de la casse sociale et sociétale qu’il met en œuvre). Contre ce parti-pris idéologique dont nous connaissons désormais les ravages, François Hollande prend l’engagement d’y mettre fin, en s’attaquant résolument aux causes et aux conséquences de cette situation :

  • Réforme fiscale pour un impôt plus juste permettant une meilleure redistribution des richesses ; avec des incitations en faveur des entreprises citoyennes qui font l’effort de contribuer à la création d’emplois et à la préservation de l’environnement
  • Priorité à l’éducation, par le renforcement des équipes éducatives là où on en a le plus besoin
  • Relancer la croissance par la création de leviers économiques puissants comme la banque publique d’investissements, la réservation de marché publics aux PME innovantes, des grands projets au niveau Européen
  • Une transition énergétique à la hauteur des enjeux, par la fermeture d’une centrale nucléaire (une seule) et l'investissement dans les énergies nouvelles
  • Droit à la sécurité, en créant une police de proximité et en donnant les moyens indispensables au bon niveau de justice que réclament nos concitoyens
  • Des pratiques démocratiques en phase avec notre temps, par la réhabilitation des contre-pouvoirs (médias, syndicats, Parlement, Sénat, juges), par le non cumul des mandats, par l’introduction d’une part de proportionnelle aux législatives, par des sanctions plus lourdes pour les partis politiques ne respectant pas la parité Femmes/Hommes
  • Primauté de la loi dans le code du travail. Réinstallation des syndicats comme des partenaires sociaux de plein droit dans une négociation face au pouvoir politique et aux employeurs, tant pour les salaires que pour la protection sociale
  • Droit à l’accès aux soins pour tous par la revalorisation de l’hôpital public et des centres de soins de proximité
  • L’amélioration de la condition féminine, par un contrôle accru des niveaux de salaires Femmes/Hommes, des dispositifs de soutiens pour les femmes en charge de familles monoparentales
  • Liberté d’accès aux moyens numériques, par la garantie de l’Internet libre, l’abrogation cette loi liberticide qu’est l’Hadopi, la couverture territoriale des FAI à niveau de service équivalent

Ce n’est là qu’une partie des propositions de François Hollande, en mesure de nous donner la confiance nécessaire pour mieux vivre ensemble. La France est un pays encore riche de ses actifs culturels et économiques, que nous devons exploiter pleinement en préservant l’égalité de tous dans l’accès au progrès de toute nature. Vous pouvez les consulter sur le site du PS, ou en nous contactant.

Pour que ce changement tant attendu se traduise en acte, il faut voter pour François Hollande.

Auteur : Thierry Leconte, militant PS dans la section de Saint-Germain-en-Laye.

 

A lire également sur notre blog :

Les résultats du 1er tour de la présidentielle à Saint-Germain-en-Laye

Les résultats du 1er tour de la présidentielle à Fourqueux et Mareil-Marly

Publié dans Présidentielles 2012

Commenter cet article