Budget 2010 de la Région Ile-de-France : plus de 4,67 milliards d'euros au service des Franciliens

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

idfLe budget adopté par les élus le 18 décembre augmente de 2,9 % par rapport à celui de 2009, sans hausse de la fiscalité pour les Franciliens.

Vendredi 18 décembre, le conseil régional a adopté son projet de budget 2010 par 127 voix contre 61. Il augmente de 2,9 % par rapport à 2009 et atteint la somme de 4,67 milliards d’euros. Malgré un contexte d’incertitudes sociales et économiques, marqué par d’importantes réformes fiscales et territoriales, ce budget s’inscrit dans la continuité des actions menées les années précédentes, tant en faveur des investissements d’avenir que de l’affermissement du tissu social, économique, culturel et démocratique de la Région.

Les recettes

L’année 2010 est marquée par la diminution de 2,5 % des recettes permanentes régionales par rapport au budget 2009 : elles s’établissent à 3,683 milliards d’euros. Les conséquences de la crise économique ainsi que les réformes touchant la fiscalité locale érodent en effet les ressources fiscales. Néanmoins, pour la quatrième année consécutive, la fiscalité régionale n’augmentera pas en 2010 grâce à un recours adapté à l’emprunt d’environ 987 millions d’euros.

Trois priorités

- L’investissement comme moteur de la relance : 2010 sera une nouvelle fois pour la Région l’occasion de renforcer sa politique d’investissement et d’aménagement des territoires ;

- Le soutien aux réseaux d’acteurs locaux : en premier lieu en matière de développement économique et de politique de l’emploi, et en second lieu en matière de formation des jeunes et des adultes.

- La confiance en l’action régionale : la Région assumera en 2010 l’intégralité de ses engagements au titre du Contrat de projets 2007-2013, et mettra notamment en œuvre les huit contrats particuliers signés avec les départements d’Île-de-France.


Quatre domaines clés

Les transports, premier secteur d’intervention de la Région

tramLa Région y consacre un quart du budget prévisionnel avec 1,143 milliard d’euros en crédits de paiement, en augmentation de 5,6 % par rapport à 2009. 2010 sera la première année de mise en œuvre du Plan de mobilisation et une étape importante dans l’exécution des opérations inscrites au Contrat de Projets 2007-2013. Parmi lesquelles le prolongement de trois lignes de métro (8, 4 et 12) et de deux lignes de tramway (T1 et T2), les créations de quatre lignes de tramway (T5, T6 et T7 et T8). Deux opérations seront aussi lancées en phase de travaux : le schéma directeur du RER D et la tangentielle Nord. Hors contrat de projets, la Région poursuivra notamment ses opérations de rénovation des gares et d’aménagement de la voierie pour autobus. D’autre part, la contribution régionale au Syndicat des transports d’Île-de-France (Stif) est en augmentation et s’élève à près de 578 millions d’euros.

L'enseignement secondaire

Permettre aux lycéens d’étudier dans un cadre adapté est un axe majeur de l’action régionale. La Région consacrera 782,7 millions d'euros en faveur des 471 lycées publics et 210 lycées privés, et de leurs 500.000 élèves : poursuite des nombreux chantiers en cours, financement des études des projets de construction (deux lycées « zéro énergie » et deux internats) et déploiement des Espaces numériques de travail (ENT).

Développement économique et emploi

Pour continuer d’apporter des réponses concrètes à la crise actuelle, le budget 2010 reconduit les moyens exceptionnels mis en œuvre en 2009. Une enveloppe de près de 110 millions d’euros est affectée en faveur de l'emploi et du développement économique. D’une part, pour le soutien des filières à fort potentiel et aux services créateurs d’emploi ; d’autre part, pour l’amélioration du retour à l’emploi des publics en difficulté et le développement des territoires les plus fragilisés.

L’Éco-Région

Pour devenir la première éco-Région d’Europe, la Région a fait le choix d’un développement économique responsable et solidaire, d’une densification urbaine de qualité, de la préservation des ressources et des espaces naturels. Cette volonté ne se traduit donc pas seulement dans le financement d’actions purement liées à l’environnement mais bien par la prise en compte de la question environnementale dans toutes les politiques régionales (logement, innovation, transports…).

 

Source :

Conseil régional d'Ile-de-France

 

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur la Région Ile-de-France

Publié dans Région Ile-de-France

Commenter cet article