Communiqué de presse : confirmation des informations diffusées par l'Agefi le 27 décembre 2010 au sujet du SIDRU

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Suite à l'article paru dans l'Agefi du 27 décembre à propos des emprunts toxiques du Sidru et relayé par de multiples organes de presse (dont Le Monde, Le Parisien, La Tribune, L'Expansion, Les Échos, 20 Minutes, Le Point, L'Express, Reuters, Yahoo, etc.), le maire (UMP) de Saint-Germain-en-Laye a publié deux démentis sur le blog de la majorité municipale.

Le Parti socialiste de Saint-Germain-en-Laye tient par ce communiqué de presse à confirmer et détailler les informations-clés diffusées par l'Agefi, que nous avons révélées depuis 3 ans sur ce blog et par la voix des élus PS de Saint-Germain, Jean Laurent puis Emmanuel Fruchard et Pascal Lévêque.

Communiqué image

Téléchargez le communiqué de presse ou cliquez sur l'image (pdf, 147ko)

Nous sommes en mesure de révéler aujourd’hui que la Chambre régionale des Comptes d’Ile-de-France, que nous avons alerté à deux reprises depuis novembre 2007, s’est saisie des comptes du SIDRU. Cette information communiquée au président du Sidru le 24 novembre 2010 n’a pourtant pas été transmise aux membres du comité du Sidru lors de sa dernière réunion le 17 décembre.

Par ailleurs, comme le montre notre graphique ci-dessous, les taux de change évoluent de manière de plus en plus défavorable pour le Sidru :

Sidru_31-Dec-2010.jpg

Plus de détails sur notre blog :

Tous nos articles depuis 2007 sur les emprunts toxiques du Sidru

L'AGEFI consacre un article aux emprunts toxiques du Sidru (12/2010)

Dette toxique du Sidru : révélations du maire de Saint-Germain-en-Laye en conseil municipal (07/2010)

Commenter cet article

Le webmestre 06/01/2011 17:16



Le site Médiaseine reprend aujourd'hui notre communiqué dans un article "Emprunts toxiques : la Chambre régionale des Comptes d'Ile-de-France s'est saisie des comptes du Sidru".


http://www.mediaseine.fr/Emprunts-toxiques-la-Chambre-02395



Thierry 05/01/2011 09:27



Ça y est, comme le montrent les courbes très parlantes du graphique fourni par le PS St Germain: on est maintenant dans le rouge. De plus, nous apprenons fortuitement que la CRC juge le problème
suffisamment grave, pour déclencher une enquête sur cette bombe à retardement.

Les emprunts toxiques contractés par le syndicat de communes du SIDRU (dont fait partie St Germain en laye) sont d'un montant tel qu'ils nous placent parmi les villes les plus touchées par ce
scandale financier; le chiffre astronomique d'un rachat de dette de 170M€ (+170% de sa valeur initiale) n'est qu'un des funestes indicateurs pour l'attester.

Mais pendant ce temps, le maire de St Germain responsable au 1er chef en tant du président du SIDRU, persiste à rester dans le déni et ose même valoriser sa gestion financière; il voudrait
signifier aux St Germanois qu'il n'a pas de comptes à leur rendre sur ses  responsabilités, qu'il ne s'y prendrait pas autrement,

Aucune évaluation de la situation au regard de la conjoncture défavorable, aucune analyse sur les alternatives possibles, aucun plan d'action destiné à maitriser la gestion de la dette du SIDRU,
aucune volonté de transparence. C'est ainsi que les élus de la majorité UMP (et de l'opposition de droite) nous tiennent dans l'ignorance des conséquences gravissimes pour les contribuables de
notre ville.

Il faut que nous en soyons alerté grâce à la pugnacité et à l'expertise des élus socialistes, pour qu'on ait une idée de l'ampleur du problème; je suis obligé de constater que l'opposition de
gauche fait son travail de vigilance citoyenne ; on en est très loin avec cette majorité de droite.