Conseil municipal de Saint-Germain du 1er octobre : le SIDRU en débat

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Au cours du conseil municipal de Saint-Germain du 1er octobre, le SIDRU a une nouvelle fois été en débat. Il s'agissait d'examiner le rapport annuel de ce syndicat intercommunal qui gère les déchets de 15 communes dont Saint-Germain-en-Laye. Sur ce dossier, notre analyse diffère fortement de celle du maire de Saint-Germain, également président du SIDRU, en particulier sur la question de la gestion de la dette.
Pascal Lévêque, conseiller municipal PS, a exposé les enseignements du rapport 2008 :
- En 1999, les élus des villes membres du SIDRU avaient décidé de différer  de dix ans une partie de la dotation annuelle que le syndicat doit payer pour le "gros entretien renouvellement" (GER) de l'usine d'incinération Azalys. Ce différé devait impérativement être réglé en 2008 et le SIDRU a donc payé 3,73 millions d'euros.
- Cette somme importante explique en partie la gestion de la dette du syndicat. Pour payer cette somme, il a fallu renégocier la dette et c'est dans ce cadre que des "emprunts toxiques" très risqués ont été souscrits.
- Le rapport 2008 confirme ce que nous disons depuis toujours (cf notre 1er article sur le Sidru en 2007), c'est à dire que ce syndicat est trop petit et que l'usine Azalys est surdimensionnée.  Elle ne tourne actuellement qu'à environ 50% de ses capacités et recherche en permanence des ordures à brûler pour équilibrer ses comptes. Le maire de Saint-Germain est même prêt à incinérer les boues de la station d'épuration Seine-Aval, il l'a déclaré lors de ce conseil municipal.
Lors du débat, le maire a annoncé qu'il "fera tout pour sauver cette usine", une déclaration pas franchement rassurante...

Voici l'intervention complète de Pascal Lévêque lors du conseil du 1er octobre (9mn)

Rapport 2008 du Sidru
envoyé par efr78. - L'actualité du moment en vidéo.

Lors du débat qui a suivi, le maire a indiqué "partage[r] assez largement [cette] analyse" et qu'avoir différé les charges liés au GER en 1999 n'était "pas une bonne politique".

Par contre, il a encore minimisé l'importance des pertes potentielles (voir notre dernière estimation) et répété que "le sidru est parfaitement bien géré". M. Lamy présente à nouveau la valeur de marché des opérations financières comme un dédit, gonflé par des pénalités fixées arbitrairement par la banque, alors qu'il s'agit de l'anticipation des flux futurs. Il a encore prétendu que "l'évaluation des flux futurs n'est pas un calcul scientifique". Cette manière de nier l'importance de la valeur de marché des swaps est le signe soit d'un aveuglement sur la gravité de la situation, soit d'une volonté délibérée de cacher aux élus et au public la situation financière réelle du syndicat.

Nous avons demandé si la "Charte de bonne conduite" des banques (dont nous avons signalé le caractère laxiste) serait appliquée et si la hausse temporaire du dollar de début 2009 avait été mise à profit pour sortir des swaps spéculatifs. Le maire a encore une fois joué sur les mots et prétendu avoir couvert les opérations à risque, alors qu'il n'en est rien.


Dans cette deuxième vidéo (2mn30), Emmanuel Fruchard, conseiller municipal PS, réagit à cette langue de bois et explique très clairement le caractère  pernicieux des produits souscrits par le SIDRU et le "cynisme des banques". Ces "swaps" génèrent des profits à court terme mais engendrent des risques importants sur le moyen et le long terme. Aujourd'hui, selon nos estimations, nous avons plus d'une chance sur deux de perdre et les sommes en jeu sont considérables (voir notre dernière analyse trimestrielle). Pour l'élu socialiste, "le problème ne sera pas résolu tant qu'on le niera"...

En désaccord avec notre analyse sur les risques pris par le SIDRU dans la gestion de sa dette, le maire de Saint-Germain a néanmoins déclaré "partage[r] [votre] critique des banques" sur ce dossier.

A lire également sur notre blog :
Tous nos articles sur le dossier SIDRU
Traitement des ordures à Saint-Germain : beaucoup de CO² et une mauvaise performance énergétique (10/2009)
Notre dernière estimation trimestrielle (09/2009)
Emprunts toxiques du SIDRU : le Monde en parle (06/2009)
Sidru : le syndicat a contracté des emprunts à hauts risques (Le Parisien) (11/2008)
Sidru : 2 vidéos pour comprendre le dossier (01/2008)
Le Courrier des Yvelines : les Socialistes attaquent le maire sur la gestion de l'usine Azalys (11/2007)
Traitement des ordures ménagères dans notre région (2) : la question des swaps (07/2009)
Traitement des ordures ménagères dans notre région (1) : l'historique (07/2009)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article