Conseil municipal du 10 novembre : nous poserons une question au maire sur le réseau Résalys

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

h__tel_ville_entr__e_int__rieure-_r__duit.jpgLors d'un conseil municipal, le maire est seul maitre de l'ordre du jour. Lors du prochain conseil de Saint-Germain-en-Laye mercredi 10 novembre, aucune délibération ne concernera le réseau de bus Résalys.

Compte tenu de la colère des usagers du nouveau réseau de bus saint-germanois, nous avons décidé, comme le réglement intérieur nous y autorise, de poser une "question diverse" au maire. Les questions diverses, posées à la fin de l'ordre du jour, n'appellent hélas pas de débat entre les élus. Elles doivent être déposées en mairie au moins 48h avant le conseil. Seul le maire peut répondre et les élus de gauche ne pourront pas reprendre la parole après lui. Mais les Saint-Germanois seront peut-être intéressés de savoir ce que M. Lamy propose pour améliorer la situation catastrophique de ce nouveau réseau.

Nous rappelons que les séances du conseil municipal sont ouvertes à tous, à partir de 21 heures et se déroulent à l'hôtel de ville, salle multimédia.

Voici le texte de notre question diverse :

gare_routi__re.jpg"Notre question portera sur le nouveau réseau de bus Saint-Germanois Résalys.

Quand, quelques jours seulement après la mise en place début septembre, une première réunion sur le quartier Saint-Léger rassemble plus de 100 personnes exprimant des insatisfactions, quand la communauté scolaire toute entière réunie par le biais des principaux des collèges et des parents d’élèves vous déclarent unanime les nombreux dysfonctionnements du nouveau réseau, quand 300 bulletins de retard sont établis aux élèves par le collège Debussy, quand 313 habitants du quartier Péreire signent une pétition réclamant la modification des horaires et de revoir les fréquences, quand la presse locale et les différents sites Internet ou blogs montrent une insatisfaction notoire, force est de constater que ces nouvelles évolutions ont été passées en force et sans suffisante et réelle concertation des usagers.

Alors non, le signaler, ce n’est pas entrer dans une opposition politicienne, ce n’est pas une problématique gauche-droite, mais une application du principe majeur du rôle d’un élu local, à savoir écouter ses administrés et ses usagers.

Face à cette situation, qui n’est pas due à un soudain accroissement et un succès de la formule, quels sont les changements en profondeur que vous proposez avec le calendrier de réalisation pour que les Saint-Germanois usagers retrouvent leurs besoins satisfaits et leur sérénité ?"

 

A lire également sur notre blog :

Réseau de bus Résalys : ce que nous disent les Saint-Germanois

La fronde contre le nouveau réseau de bus Résalys prend de l'ampleur

Résalys, le nouveau réseau de bus de Saint-Germain, mécontente tout le monde

Commenter cet article