Débat animé sur l'intercommunalité au conseil municipal de Saint-Germain

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

ZoomintercoLe conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye a examiné le 7 juillet le projet d'intercommunalité présenté par le Préfet des Yvelines il y a quelques semaines.

Ce projet fait l'objet de nombreuses contestations un peu partout dans les  Yvelines, principalement à gauche mais pas seulement, et tout particulièrement dans notre zone géographique. Les communes d'Achères, Conflans et Poissy y sont opposées mais les élus de Marly et Louveciennes par exemple ont aussi émis des réserves. Le PS de Saint-Germain a déjà exprimé sur ce blog ses fortes réserves sur le projet du Préfet.

Cette délibération a fait l'objet d'un long débat et tous les groupes ont pu s'exprimer et développer leurs positions.

La question de la gouvernance de cette intercommunalité, baptisée "Seine et Forêts" a été un des points importants de la discussion. Blandine Rhôné (liste Saint-Germain Solidaire, PC) a rappelé que 3 communes sur les 13 de l'intercommunalité (Achères, Conflans, Poissy) ont voté contre ce projet et a souligné la distorsion de représentation entre les grandes et les petites communes. Les 3 villes de gauche, qui représentent 46% des habitants, n'obtiendraient ainsi que 30% des sièges dans l'intercommunalité.

Pour Emmanuel Lamy, "la gouvernance est au coeur des discussions à venir". Toujours aussi respectueux des avis contraires, il a qualifié le vote négatif des élus d'Achères de "gesticulation du conseil municipal" (sic), ce qu'ils apprécieront...

Regardez l'intervention de Blandine Rhôné et la réponse d'Emmanuel Lamy, filmés par notre équipe (6mn)

 

Emmanuel Fruchard (PS) a ensuite pris la parole insistant sur la nécessité d'avoir un consensus entre les communes et l'envie de travailler ensemble, ce qui n'est à l'évidence pas le cas pour certaines. Il a rappelé le ressentiment des populations de Conflans, Achères et Poissy, toutes menacées par l'A104 tandis que Saint-Germain les communes résidentielles au sud de Saint-Germain ont tout fait pour que cette autoroute ne passent pas sur leur territoire.

Il a souligné que les 4 principales communes de l'intercommunalité "Seine et Forêt"s (Saint-Germain, Poissy, Achères et Conflans) sont également les mêmes qui compose le Sidru, le syndicat intercommunal de gestion de nos ordures. Or la gestion de ce syndicat, gangrené par de très graves emprunts toxiques, "est un modèle de mauvaise gouvernance : erreurs de gestion, opacité", ce qui ne peut qu'inquiéter les 3 villes de gauche, ce syndicat étant présidé par Emmanuel Lamy.

Emmanuel Fruchard a enfin révélé aux élus Carte_27-avril-2011_Zoom.jpget démontré, carte à l'appui (cf l'image ci-contre et dans la vidéo ci-dessous), que jusqu'à la veille de l'annonce par le Préfet, une carte avec une intercommunalité Achères-Conflans-Poissy existait. Cette carte n'a été retirée du site de la Préfecture des Yvelines qu'un mois après. Assurément une décision politique est intervenue en haut lieu entre temps pour imposer cette intercommunalité. A l'inverse, la mini-intercommunalité Maisons-Laffitte / Le Mesnil le Roi voulue par le député maire de Maisons-Laffite Jacques Myard a été acceptée, elle. Comprenne qui pourra...

Visionnez l'intervention (15mn) très argumentée d'Emmanuel Fruchard (liste Saint-Germain Solidaire, PS). Pour des raisons techniques, la réponse d'Emmanuel Lamy n'a pu être filmée. Très agressif envers l'élu socialiste, il a répondu à cette analyse en le qualifiant d' "homme du passé".

Le conseil municipal de Saint-Germain a voté majoritairement pour le projet du Préfet (majorité municipale + opposition de droite), la gauche a voté contre.

 

A lire également sur notre blog :
Démocratie locale : encore une consultation bidon du maire de Saint-Germain-en-Laye ! (06/2011)

Intercommunalité : le projet du Préfet des Yvelines suscite le mécontentement (05/2011)

Publié dans Intercommunalité

Commenter cet article