La mort de Clément Méric rappelle de dramatiques souvenirs aux socialistes yvelinois

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

La mort tragique du militant antifasciste Clément Méric le 5 juin, tué à coup de poing par un skin-head au cours d'une bagarre, a choqué l'opinion publique et le monde politique.

Aucun militant de gauche n'est hélas surpris de la violence des groupuscules et partis d'extrême droite. De nombreux citoyens et militants ont été victimes ces dernières années de cette violence verbale et physique.

antifn.jpgA Saint-Germain-en-Laye, une plainte avait été déposé en 2007 contre des militants du Front national qui avait aspergé de gaz lacrymogène une passante qui avait eu l'audace de déchirer des affiches du FN.

Et surtout, aucun militant socialiste des Yvelines n'a oublié qu'un des leurs a été tué à coup de couteau à Croissy sur Seine le 7 mars 1986 par un militant FN lors d'un collage d'affiches. Il s'appelait Philippe Brocard.

 

Plus de détails :

7 mars 1986 : Philippe Brocard, un militant PS tué par le FN lors d'un collage d'affiches

Une plainte déposée contre des colleurs d'affiches du FN à Saint-Germain (01/2007)


Publié dans Politique locale

Commenter cet article