Le conseil général des Yvelines abandonne le projet de circuit de F1 à Flins

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Le président UMP du conseil général des Yvelines Alain Schmitz a annoncé hier que le Département des Yvelines retire son projet de construction d'un circuit de Formule 1 à Flins. Alain Schmitz affirmait pourtant en juillet que le projet avait "le soutien du Premier Ministre".
Initialement porté par l'ancien président du conseil général Pierre Bédier, condamné récemment pour corruption passive, ce projet pharaonique d'un coût de 120 millions d'euros  pour les finances départementales était combattu par de nombreux élus, associations et le Conseil régional. Le projet était en effet situé en zone inondable et au-dessus d'un champ de captage d'eau potable essentiel pour l'Ile-de-France.
Les terrains doivent désormais être rendus à leur destination initiale, c'est à dire l'agriculture biologique.
Le président du conseil général justifie ce revirement spectaculaire
car le circuit de F1 "produit d'appel du plan de soutien à l'industrie automobile lancé il y a plus d'un an a permis de mettre la Vallée de l'Automobile et de la Mobilité Durable sur les bons rails" mais a regretté "l'absence des soutiens nécessaires".
Nous nous félicitons de l'abandon de ce projet ubuesque, contraire aux engagements du Grenelle de l'environnement et qui aurait été un gouffre pour les finances départementales.

A lire également sur notre blog :
Jean-Louis Borloo enterre le projet de circuit de F1 de Flins
Filière automobile et circuit F1 : les propositions de la Fédération des Yvelines du PS
Alain Schmitz, nouveau président des Yvelines, sur fond de guerre de succession à droite

Publié dans Yvelines

Commenter cet article

Mika78 05/12/2009 21:07


Ceux que nous devons remercier en premier lieu ce sont les membres de l'Association "Flins sans circuit F1" qui ont su federer autour d'eux l'ensemble des ONG environnementales et les organisations
professionelles d'agriculteurs pour aller convaincre de l'incongruité du projet jusqu'au plus haut niveau de l'Etat.
A l'heure des comptes, n'oublions pas que tous les élus au conseil général ont soutenu ce projet, ceux de gauche y compris ! Le comble serait qu'aujourdh'ui ils tentent de récupèrer les
bénéfices de l'abandon. 


Emmanuel Fruchard 03/12/2009 12:54


En effet ce projet, même annulé, va couter cher aux contribuables des Yvelines.
Le cout qui restera à la charge du département ne sera connu avec précision que lors de la présenetation de ses comptes (au printemps 2010), mais selon nos informations il se situera
vraisemblablement entre 11 et 25 M€.


Olivier 03/12/2009 09:18


Enfin la Droite se décide à abandonner ce projet incroyable. Que d'argent dépensé depuis des mois par le conseil général pour rien !


Emmanuel FRUCHARD, conseiller municipal 02/12/2009 10:08


Bravo pour cette décision réaliste du nouveau président du CG 78.

Ce doit être une cruelle déception pour les membres du comité de soutien à "Yvelines F1" de Saint-Germain, à savoir :

Mme Catherine PERICARD
Conseillère générale du canton de Saint-Germain-en-Laye-Sud
M. Maurice SOLIGNAC
Conseiller général du canton de Saint-Germain-en-Laye-Nord - Premier adjoint au Maire de Saint-Germain-en-Laye

M. Emmanuel LAMY
Maire de Saint-Germain-en-Laye
Les élus de gauche de Saint-Germain se sont quant à eux désolidarisés de ce projet dès son annonce, préférant les initiatives de soutien du secteur automobile tournées vers l'avenir : la
voiture électrique, la voiture moins consommatrice en énergie, la sécurité grâce au LAVIA, etc.
Nous espérons que cette annonce (abandon du circuit F1), qui vient quelques semaines après le soutien par A. Schmitz de la construction par Renault de voitures électriques à Flins, confirme
l'inflexion de la politique départementale vers une automobile moins polueuse et plus sûre.