Le maire de Saint-Germain critique la suppression de la taxe professionnelle lors du débat d'orientation budgétaire

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

imp-ts-locaux.jpgLe conseil municipal de Saint-Germain du 10 novembre était en autre consacré au débat d'orientation budgétaire. Ce débat, sans vote, est l'occasion pour l'ensemble des élus d'examiner la situation économique et budgétaire de la ville et de présenter les orientations politiques de chaque groupe.

Au cours de ce débat, le maire et son adjoint aux finances ont sévèrement critiqué la réforme gouvernementale de la taxe professionnelle qui pénalise fortement les communes. C'est d'ailleurs ce que le PS dit depuis des mois. Le maire a souligné "l'incertitude flagrante sur les recettes". Pour lui, "plus une commune est vertueuse [sur les impôts], plus elle va se retrouver pénalisée" par cette réforme, ce qu'il juge "invraisemblable".

Particulièrement inquiet semble-t-il sur les rentrées fiscales et la dotation de fonctionnement de l'Etat, qui diminue chaque année, le maire ne semble plus exclure de devoir un jour augmenter les impôts.

Nous alertons depuis au moins 3 ans sur la faiblesse des rentrées fiscales de la ville et plaidons pour une hausse modérée de la fiscalité locale, par exemple sur la taxe foncière - payée par les propriétaires - qui est très inférieure à Saint-Germain à celle des autres communes. Le maire  s'y est toujours refusé et a toujours dénigré cette proposition. Il a indiqué cette année que s'il devait y avoir augmentation de la fiscalité, il nous accorderait "un droit d'ainesse" sur cette décision.  Ce qui d'une certaine façon revient à dire que nous n'avions pas tort...

Car contrairement à la majorité municipale, nous ne faisons pas de la non-augmentation des impôts un dogme. Elle est parfois nécessaire et il faut le faire de la façon la plus juste possible, surtout quand l'Etat pratique une politique fiscale injuste pour les collectivités territoriales, ce que le maire et son adjoint ont sévèrement dénoncé lors de ce conseil.

Il ne faudrait pas que notre commune se retrouve dans la situation du conseil général des Yvelines, dirigé par l'UMP, qui après avoir refusé par choix politique toute augmentation d'impôts pendant des années, a brutalement et dans l'urgence augmenté les taux d'imposition de 14,8% cette année, record de France !

 

Retrouvez la vidéo des échanges (26mn) entre le maire et les élus PS.


A lire également sur notre blog :

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article