Le maire UMP de Villepreux harcèle l'opposition PS

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

La ville de Villepreux dans les Yvelines est passée à droite, d'extrême justesse, lors des dernières élections municipales en mars 2008. Depuis le nouveau maire UMP Stéphane Mirambeau exerce un véritable harcèlement envers l'opposition.
Le directeur de publication du site Les amis du PS de Villepreux, également conseiller municipal PS, a reçu successivement 8 lettres avec AR demandant un droit de réponse aux articles publiés sur le site de l'opposition. A chaque fois, l'opposition a accédé à la demande du maire. A la mi-juin, le maire a demandé un nouveau droit de réponse. L'opposition a jugé celui-ci diffamatoire envers l'élu d'opposition qui avait rédigé l'article et n'a donc pas diffusé ce droit de réponse.
Le maire a en réponse porté plainte pour non diffusion d'un droit de réponse et le directeur de publication du site PS a été convoqué devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles. Le jugement sera rendu le 14 décembre.
Nous apportons tout notre soutien à nos camarades de Villepreux. Le harcèlement dont ils sont victimes est inadmissible. Ils font leur travail d'opposition, c'est à dire contrôler la gestion de la majorité municipale et la dénoncer lorsqu'ils la trouvent inappropriée. C'est le rôle de toute opposition, quelle que soit sa couleur politique, n'en déplaise au nouveau maire de Villepreux. Nous espérons que le tribunal saura lui rappeler...

Plus de détails sur le site Les amis du PS de Villepreux

Publié dans Chez nos voisins

Commenter cet article

eric magnon-verdier 03/11/2009 18:16


Bonjour à tous...Je suis le responsable de publication du site les amis du PS à Villepreux. Merci de votre soutient. La démocratie devrait vaincre.... la justice je sais pas trop....Amitiés
socialiste. Eric MV.


Thierry 03/11/2009 00:11



Cet élu UMP, dont le comportement frise l'hystérie, confond manifestement l'idée qu'il se fait de sa fonction, et celle de son cas personnel.


Ce faisant, il est a déplorer que le maire de Villepreux se sente renforcé dans son obstination maladive, par un très mauvais exemple venu du plus haut niveau de
l'état, où le bâillonnement de l'opposition et la neutralisation des contre-pouvoirs est érigé en règle de survie du pouvoir personnel du locataire de l'Elysée.

Le maire de Villepreux doit savoir qu'en portant ainsi atteinte à l'esprit républicain qui suppose de ne pas entraver l'action d'un élu de l'opposition dans son rôle élémentaire de vigilance et de
contrôle de l'exécutif, c'est mépriser les électeurs qui l'ont élu précisément pour tenir cette fonction.





VALLADON michele 01/11/2009 21:32


Merci  camarades de votre soutien!
je vous fais un super gros bisou
Michèle VALLADON
CONSEILLERE REGIONALE


Legrand 31/10/2009 19:22



Totalement inadmissible d'une grande formation politique comme l'UMP. Le harcèlement est puni par la loi.

Ce genre de pratique doit être condamné par tous bords politiques, c’est véritablement choquant de voir comment les oppositions sont traitées dans certaines majorités. Notons quand même que le
caractère d’harcèlement est ici, très visible ! 8 Lettres avec Accusé de réception, demandant un droit de réponse, toutes ont eu une réponse naturellement favorable !


 


Ce maire UMP connaît t-il la démocratie et sait-il que des lois existent contre ce genre de pratiques ?


 


Rappelons que les dispositions de l’article 222-33-2 peuvent s’appliquer dans cette situation : « Le fait de harceler autrui par des agissements répétés ayant pour objet ou pour
effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel,
est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende. »


 


 




Ümit 31/10/2009 19:01


Tient-on un nouvel élu du type "Ceccaldi-Raynaud" (cf. Putaux) ? Certains ont visiblement du mal avec le principe de "démocratie" une fois leur victoire électorale acquise...