Le réseau de bus Résalys de nouveau en débat en conseil municipal

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

logoresalysLors du conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye du 10 février dernier, une délibération avait pour objet une convention sur le réseau de bus urbain entre la ville, le transporteur Véolia et le STIF (Syndicat des Transports d'Ile de France) jusqu'à fin 2016.

Cette convention définit le service proposé. Elle a été l'occasion pour Pascal Lévêque, conseiller municipal PS, de "revenir aux dits services mis en place depuis août 2010, aménagés en novembre 2010 et à nouveau modifiés en janvier 2011".

Rappelons que le nouveau réseau de bus Résalys, censé améliorer la situation, a entraîné à partir de septembre de graves perturbations à Saint-Germain et Chambourcy et une forte réaction des usagers.

Pascal Lévêque a fait le point en conseil municipal sur la situation actuelle en notant que "nous constatons toujours des remontées d’insatisfaction :
- Les fédérations de parents d’élèves constituent actuellement la liste des créneaux, lignes générant des retards dans les établissements.
- La ligne R4, malgré les aménagements, reste toujours bondée aux heures de pointe.
-Les lignes R2 et R4 se suivent toujours à quelques instants de décalage seulement, le matin aux heures de pointe.
- Le R2 circuit Nord fonctionne mal dans le créneau du soir et n’assure pas avec le R4 une desserte correcte. L’intervalle entre les heures de pointes est dans la réalité plus importante que sur le papier.
Ces constatations militent comme l’a fait la ville de Chambourcy pour la réalisation d’un questionnaire approfondi à destination de nos usagers pour une analyse en détail des besoins, satisfactions et insatisfactions. N’aurions-nous pas dû franchement, commencer par là ?".

Vous pouvez visionner ci-dessous (18mn) les échanges sur cette délibération et la réponse du maire. Celui-ci s'est avéré beaucoup moins hautain qu'en novembre dernier où il avait pris de haut l'intervention des élus socialistes et dénigré la mobilisation des usagers (voir la réponse du maire en novembre en vidéo). Le maire a indiqué cette fois que s'il fallait aller plus loin après les dernières modifications en janvier, "on le fera". La municipalité a, semble-t-il, enfin pris la mesure du mécontentement de la population et de l'échec de ce nouveau réseau. Mais beaucoup reste à faire...

En raison de la façon assez catastrophique dont ce dossier a été géré, les élus de gauche ont voté contre cette délibération. Les élus de l'opposition de droite ont également voté contre cette délibération.

A lire également sur notre blog :

Nouvelles modifications du réseau de bus Résalys, la municipalité écoute enfin les usagers (01/2011)

Conseil municipal du 10 novembre : la réponse du maire à notre question sur Résalys (11/2010)

Réseau de bus Résalys : ce que nous disent les Saint-germanois (11/2010)

La fronde contre le nouveau réseau de bus Résalys prend de l'ampleur (10/2010)

Résalys, le nouveau réseau de bus, mécontente tout le monde (10/2010)

Publié dans Conseil municipal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article