Notre dernière tribune libre dans le Journal de Saint-Germain avant les élections

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

JSGVoici la dernière tribune libre de notre groupe Saint-Germain Solidaire avant les élections municipales en 2014, parue dans le Journal de Saint-Germain du 5 juillet 2013.


Un mandat s’achève : notre action à vos côtés

 

Pour cause de campagne électorale des municipales de 2014, cette tribune est la dernière pour ce mandat.

Nous remercions tout d’abord nos lecteurs, en particulier ceux qui nous ont donné leur point de vue, une idée d’action, un thème d’insatisfaction, voire de révolte sur la manière dont notre ville est gérée.

Bien que minoritaires, plusieurs idées que nous défendons ont été adoptées. La mixité sociale progresse, même si les différences sociales restent importantes entre quartiers ; les étudiants et adultes ont un accès plus facile à la bibliothèque, qui est moins longtemps fermée pendant l'été ; les bandes cyclables les plus dangereuses ont été remplacées par des pistes plus sûres ; la dette de notre plus gros syndicat intercommunal, le SIDRU, n’est pas sécurisée, mais au moins l’exécutif a pris la mesure de ce grave risque financier ; la cantine est ouverte à tous ; au plus fort de la crise, nous avons obtenu des crédits supplémentaires pour le CCAS.

La majorité sortante s’enferme dans son refus de faire évoluer notre ville. C’est ainsi qu’une baisse dogmatique de 30% du budget des bus entraine une insatisfaction persistante des habitants. Les prix des services sont parmi les plus élevés du département et notre demande de modulation par le quotient familial au lieu du nombre d’enfants s’est heurtée à un refus.

La question de la démocratie locale reste un fort sujet d’insatisfaction : en conseil municipal, nous n’avons pas droit à une reprise de parole et on nous interdit de montrer une illustration, alors que la majorité de s’en prive pas. Ces règles, choix du maire, coupent tout débat. Nous parlons, il répond, on vote. Rien de plus, c’est dommage.

Une autre vie politique locale est possible : plus solidaire et ouverte au débat pluraliste…

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article