Philippe Lucas va-t-il quitter Saint-Germain-en-Laye ?

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

piscine.jpgLors du conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye du 8 avril, une délibération concernait le Cercle des Nageurs de l'Ouest, le club de natation de Saint-Germain, le premier des Yvelines. A cette occasion, Nicole Frydman (liste Saint-Germain Solidaire) a interrogé le maire sur les rumeurs de départ de Philippe Lucas de Saint-Germain.

Rappelons que le charismatique entraineur est arrivé en fanfare à Saint-Germain-en-Laye en 2009 avec un groupe de sportifs de très haut niveau. Un joli coup pour la piscine de Saint-Germain.

Le maire a apporté des précisions sur la situation de Philippe Lucas à Saint-Germain.

Un accord avait été trouvé avec l'entraineur, moyennant contribution de sa part, pour qu'il bénéficie d'un accès à la piscine de Saint-Germain pour ses nageurs, sans que cela pénalise trop les autres usagers de la piscine.

Lucas.jpgSelon les propos du maire, la première partie du paiement a été obtenue "mais la dette est repartie" depuis et il n'arrive pas à signer une convention définitive avec l'entraineur. Par ailleurs, Philippe Lucas aurait "moins de nageurs qu'il ne l'escomptait". Celui-ci étant actuellement en stage en Grèce, le maire a indiqué que "nous verrons bien à son retour si M. Lucas souhaite ou non rester à Saint-Germain, semblant ainsi confirmer les interrogations sur le devenir de l'entraineur à Saint-Germain.

Interrogée par une autre élue sur le montant de la dette dûe par Philippe Lucas, le maire a indiqué que "cela fait partie de la discussion", avant de donner le chiffre de "20.000 euros".

Retrouvez ci-dessous dans une vidéo (3mn30) filmée par notre groupe les échanges sur ce thème lors du conseil municipal du 8 avril :

 

A lire aussi sur notre blog nos précédents articles sur la piscine :

La piscine de Saint-Germain a besoin de gros travaux (11/2008)

Tarifs municipaux : Saint-Germain, une ville chère : l'exemple de la piscine (02/2008)

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article

Le wembestre 21/04/2010 22:19



Réaction d'Emmanuel Fruchard, conseiller municipal PS de Saint-Germain, dans le Courrier des Yvelines du 14 avril :


"Il y a beaucoup de "bling-bling" autour de cette affaire Lucas. Plus largement, cela montre bien l'approche de la municipalité par rapport au sport en général sur la ville avec une recherche
effrénée de résultats. Nous, notre vision du sport est différente. Elle est plus tournée vers la pratique du plus grand nombre, l'esprit d'équipe et la participation plus que sur les résultats."



Le webmestre 16/04/2010 12:39



Nous en parlions dès le 10 avril sur notre blog, c'est désormais officiel, Philippe Lucas quitte Saint-Germain-en-Laye.


 



Natation: Philippe Lucas quitte Saint-Germain-en-Laye pour... un camping







Philippe Lucas, l'ancien entraîneur de Laure Manaudou, a indiqué vendredi à Saint-Raphaël qu'il quittait la piscine de Saint-Germain-en-Laye, après cinq mois passés dans les Yvelines pour
s'installer dans un camping varois avec son groupe de nageurs.





 
 11:16

Philippe Lucas, l'ancien entraîneur de Laure Manaudou, a indiqué vendredi à Saint-Raphaël qu'il quittait la piscine de Saint-Germain-en-Laye, après cinq mois passés dans les Yvelines, pour
s'installer dans un camping varois avec son groupe de nageurs.


"J'ai fait cinq mois à Saint-Germain et ça s'est bien passé. Le problème est la chloramine (le chlore). Quand on nageait beaucoup, les nageurs toussaient beaucoup. C'est difficile de
s'entraîner. En plus c'est moi qui paie la piscine, les appartements, je paye les stages. C'est avec l'argent qu'on va chercher qu'on paie. Saint-Germain est une ville un peu huppée, les
appartements ne sont pas donnés", a expliqué Lucas.


L'ex-mentor de Manaudou va maintenant s'installer avec le "Team Lucas" dans un camping à Port-Grimaud (Var).


"Port-Grimaud est mon camp d'entraînement annuel jusqu'à fin juin. Il y a le soleil, on a de bonnes conditions d'entraînement. Il y a une salle de musculation", a ajouté Lucas.


Arrivé à Canet-en-Roussillon avec Laure Manaudou en septembre 2006, Lucas avait été licencié en février 2009. Il était parti avec son groupe à Perpignan, puis à La Rochelle, à Dunkerque avant
de poser ses valises à Saint-Germain-en-Laye.


La Roumaine Camelia Potec, championne olympique du 200 m libre en 2004 et médaillée de bronze sur 1500 m aux Mondiaux de Rome cet été, est actuellement l'une des têtes d'affiche de son groupe.