Philippe Pivert se présente aux Sénatoriales

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

PhPivert.jpgPhilippe Pivert, adjoint au maire de Saint-Germain-en-Laye et tout nouveau conseiller général des Yvelines, se présente aux élections sénatoriales en septembre.

Le conseiller général de Saint-Germain sud, qui a battu en mars dernier l'inamovible conseillère générale UMP sortante Catherine Péricard en renonçant à l'étiquette UMP (il a été  suspendu du parti), se présente une nouvelle fois en dissident.

Philippe Pivert sera en effet n° 3 sur la liste dissidente de droite baptisée "Yvelines Renouveau", menée par Philippe Brillault, maire DVD du Chesnay. En numéro 2 figurera Nicole Malaquin, élue d'opposition de Maurepas. Le reste de la liste n'est pas encore connu.

Il sera intéressant de suivre le vote des élus saint-germanois. Lors des dernières cantonales, le maire UMP de Saint-Germain Emmanuel Lamy, après avoir officiellement soutenu Catherine Péricard au 1er tour, avec une certaine hypocrisie, avait soutenu au second Philippe Pivert . Ce dernier bénéficiait également du soutien discret de Pierre Morange, tant les caciques UMP locaux voulaient se débarrasser de Catherine Péricard.

Mais les élus saint-germanois se diviseront-ils et voteront-ils pour une liste dissidente  de la liste UMP officielle menée par Gérard Larcher (même si Philippe Pivert estime que "ce n'est pas une liste UMP dissidente"...)?

Coïncidence ou sanction : lors du dernier conseil municipal du 7 juillet, il était prévu que Philippe Pivert, en tant qu'adjoint aux sports, rapporte une délibération sur la réfection de terrains de football. Bien que Philippe Pivert soit présent, le maire a choisi de confier la présentation à un autre élu...


Les Centristes étant également profondément divisés (au moins 2 listes sont en préparation), les sénatoriales de septembre s'annoncent donc très ouvertes dans les Yvelines.

Rappelons que seuls les "grands électeurs" (qui sont à 95% des délégués des conseils municipaux) voteront pour élire les sénateurs. Il y a actuellement 5 sénateurs de droite et une sénatrice PS (Catherine Tasca). Pour la première fois, le Sénat a une chance de basculer à gauche et de mettre ainsi fin à une anomalie démocratique, l'absence d'alternance de la chambre haute.

 

A lire également sur notre blog :

Retour sur le 2e tour de la cantonale de Saint-Germain sud : la belle hypocrisie de l'UMP (04/2011)

2e tour de la cantonale de Saint-Germain sud : victoire de Philippe Pivert (03/2011)

Publié dans Politique locale

Commenter cet article