400.000€ pour l'exposition Saint-Germain demain : tout ça pour ça !

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

stgermain-banLe premier bilan de l'exposition-débat Saint-Germain Demain est loin d’être satisfaisant, bien que l’idée de réfléchir à l’avenir ensemble soit excellente. Entre l’étude urbanistique et l’exposition au Manège Royal, ce sont plus de 400.000 € de dépensés (quasiment le budget annuel du Centre Communal d’Actions Sociales !).

Pour quels résultats ? Seulement 170 personnes aux 4 débats et une soixantaine de contributions sur le site Internet ! Faut-il rappeler que le Maire a déclaré en septembre 2011 que l’enquête sur la qualité des services dans la ville réalisée par le Parti Socialiste avec 324 familles répondantes n’était pas significative !


La quasi-totalité des interventions ont été centrées sur le court terme. Quelques lignes force sont apparues :

- Fracture entre le Saint-Germain Nord et Sud et les efforts constants à faire pour réduire cette fracture. Nous le disons depuis des années.

- Nécessité d’offrir des nouveaux logements abordables, pour les jeunes qui quittent notre ville, mais aussi pour suivre l’évolution de la composition des familles. D’où notre proposition d’inclure un minimum de 25% de logements sociaux dans chaque nouveau programme immobilier.

maquettesallebelair- Culture et services culturels devraient être un axe à développer. Nous proposons par exemple la création d’une salle de spectacle dans le quartier Bel-Air.

- Un pôle « économique » déclinable devrait émerger dans les 20 ans, un campus étudiants, une université de la bio diversité de la forêt par exemple.

 

Les réflexions urbanistiques du cabinet Lion ont été peu débattues. Le projet sur le quartier Péreire n’a pas été abordé, un nouveau quartier dans 15 ans est-il possible, envisageable ou souhaitable dans la forêt, près de la gare de triage, la N13 peut-elle se transformer en boulevard urbain ? Seul élément de relatif consensus, une densification plus importante sur le PLU pour agrandir ou faciliter les constructions dans la ville.


La démarche de démocratie participative s’apprend, elle demande du temps et l’acquisition d’un savoir faire, qui manque manifestement à l’équipe municipale majoritaire.

 

A lire également :

L'article du Courrier des Yvelines du 4 janvier 2012 

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article

estlimbaum 16/01/2012 10:50


L'étude sur les transports est très orientée voiture individuelle.


Tous les temps de transport comparatifs montre un avantage à la voiture par rapport aux transports en commun. L'étude n'est donc vraiment pas objective.Rappelons que dans le débat public sur le
prolongement d'Eole,il était rappellé que lorsque l'offre est bien organisée,les transports en commun sont utilisés en priorité.On citait l'exemple de la Défense où 90% des employés utilisent les
transports en commun