Saint-Germain-en-Laye : SOS solidarité en berne et non au budget 2015 !

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

JSGTribune libre des élus PS de Saint-Germain-en-Laye parue dans le Journal de Saint-Germain-en-Laye du 19 décembre 2014


De nombreuses raisons nous ont amenées à voter contre le budget 2015.

La première est la date de ce vote en décembre 2014. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au 1er janvier 2015 Saint-Germain bascule pour la première fois en Communauté d’agglomération au sein de Saint-Germain Seine et Forêts. De nombreux flux financiers vont être impactés particulièrement la fiscalité professionnelle et les dotations d’Etat. Comme la loi le permet, il aurait été plus logique et compréhensible par tous d’attendre février 2015 pour effectivement examiner alors un budget consolidé.

 

La majorité se gargarise en indiquant qu’elle n’augmente pas les impôts. Outre le fait dans cette phrase simpliste qu’elle oublie de dire que les bases évoluent de près de 1%, la ville se rattrape largement avec des augmentations sur le dos des usagers des services de la ville. Alors que l’inflation 2014 est estimée à +0,3%, c’est la valse des prix à la mairie ! Qu’on en juge à titre d’exemples : concession cimetière 30 ans +24% ; redevances commerçants terrasses+6,8% ; commerçants occasionnels marché entre +12 et +22% ; carte Séniors +6,9% ; salle Jacques Tati pour une association+4,62%, musique conservatoire+3% etc.

 

Que des usagers paient le service rien de plus naturel, sous toutefois une condition : que la ville joue son rôle de solidarité en appliquant des tarifs modulés en fonction des revenus et du quotient familial. Or depuis des années la majorité se refuse à actualiser les dits barèmes sous prétexte que cela ferait fuir les plus fortunés ! Quand on sait que la taxe foncière des propriétaires dans notre ville est 50% moins élevée que les autres villes comparables, on est en droit d’exiger une vraie politique de solidarité, totalement absente aujourd’hui dans notre ville.

Autant de raisons de voter contre ce budget.

Que ces fêtes de fin d’année vous apportent joie et chaleur affective auprès des vôtres.

Pascal Lévêque, Angéline Silly, Pierre Camasses.

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article