Sciences-Po à Saint-Germain : à quel prix ?

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

«  Sciences-Po à Saint-Germain, c'est fait » annonçait fièrement la mairie de Saint-Germain dans un communiqué de presse daté du 22 mars 2012, relayé dans le « Journal » de Saint-Germain du 6 avril.

SciencesPo_IEP_blog.png

Nous nous réjouissions également de voir un établissement d'enseignement supérieur s'implanter dans les locaux sous-utilisés de l'IUFM. Saint-Germain, ville à la forte présence d'établissements scolaires reconnus, deviendrait également une ville universitaire !

Cependant, malgré notre enthousiasme initial, depuis cette date nous avons à plusieurs reprises questionné le maire de Saint-Germain et son adjoint aux finances pour connaître la convention financière qui encadrera l'arrivée de Sciences-Po à Saint-Germain. A ce jour, plus d'un an après l'annonce officielle, nous n'avons toujours aucune information à ce sujet.

Les « 250 étudiants à la rentrée 2013 » annoncés en mars 2012 n'arriveront, dans le meilleur des cas, qu'un an plus tard. Ce retard est dû, au moins en partie, à une réforme en cours des Pôles de Recherche et d'Enseignement Supérieur (PRES), la structure qui encadre les universités, dont l'IEP.

 

Pourtant, M. le Maire a fait voter par le conseil municipal du 14 février 2013 le dépôt d'un permis de construire pour réhabiliter les locaux, vides depuis des années, du 2 bis rue d'Alsace pour les services du PRES. Le budget de cette réhabilitation est estimé à 1 200 000 €.

Devant le flou de cette gestion, nous nous sommes abstenus malgré l'intérêt de voir un site d'enseignement supérieur occuper les anciens locaux de l'IUFM.

 

Pour nous, il ne faudrait pas que le désir de voir Sciences-Po s'installer à Saint-Germain fasse accepter des conditions financières défavorables à la ville.

La réponse de M. le maire au conseil municipal, qui « insiste sur l’importance pour la Ville d’émettre des signes positifs autour de ce projet et de bien marquer sa volonté d’aller de l’avant » renforce nos inquiétudes.

Faut-il vraiment engager des dépenses avant d'avoir déterminé quelle contribution la ville accordera à l'IEP ?

 

Nous sommes d'autant plus circonspects vis-à-vis de la gestion de ce dossier que le rapport public de la Cour des Comptes de novembre 2012 pointe le coût élevé de l'enseignement de cette école (18 000 €/étudiant/an contre 10 200€ pour les universités, voir p. 65). Ce coût est partiellement pris en charge par les collectivités qui ont accueilli un campus. Le rapport note notamment (p. 72 et 73) :

Locaux_renoves.png

Cette description ressemble trait pour trait à ce qui se profile pour Saint-Germain !

Le rapport précise (p. 74) que « [...] le financement des centres en région ouverts par Sciences Po, dont 43,4 % des ressources, soit un peu plus de 3 M€, provenaient en 2010 de financements publics locaux ».

 

N'aurait-il pas fallu, dans l'esprit des appels d'offre avec mise en concurrence, contacter plusieurs filières d'enseignement supérieur et préciser les conditions d'une implantation à Saint-Germain en conservant une alternative au choix préféré avant de médiatiser cette arrivée ?

Le rapport de novembre 2012, qui avait été très commenté quelques mois avant le conseil municipal de février 2013, a montré un visage contrasté de l'IEP, avec des aspects positifs mais aussi des zones d'ombre qui vont bien au-delà de la rémunération de Richard Descoings. Plutôt que cette annonce enthousiaste mais précipitée, certainement motivée par l'aura récente de l'IEP – voire également la charge affective de cette filière pour l'exécutif municipal – il eût été préférable de gérer ce dossier avec plus de discrétion, comme cela se fait d'habitude pour les arrivées d'entreprises dans notre ville.

 

Pour en savoir plus :

Le rapport de la Cour :

http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Sciences-Po-une-forte-ambition-une-gestion-defaillante

Le communiqué de presse de la mairie (pdf):

http://www.saintgermainenlaye.fr/fileadmin/sgl-site/document/actualite/Espace_presse/CP_-_SGL_-_Confirmation_de_l_ouverture_Sciences_Po.pdf

Le « Journal » de Saint-Germain du 6 avril 2012 :

http://www.saintgermainenlaye.fr/no_cache/journal-en-ligne/

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article