Sénatoriales dans les Yvelines : Catherine Tasca présente la liste « 262 ambitions pour les Yvelines »

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Sénatrice des Yvelines et 1ère Vice-présidente du Sénat, Catherine TASCA présente la liste « 262 ambitions pour les Yvelines », une liste soutenue par le PS, le PRG et EELV.

senatoriales.png1- Catherine TASCA. PS

Sénatrice des Yvelines, 1ère Vice-présidente du Sénat.

2- Philippe ESNOL. PS

Maire de Conflans-Sainte-Honorine, Conseiller général.

3- Ghislaine SENEE. Europe Ecologie-Les Verts

Maire d’Evecquemont, Conseillère régionale.

4- Pierre SOUIN. PRG

Maire de Marcq.

5- Monique BROCHOT. PS

Maire de Mantes-la-Ville.

6- Jean-Louis BARTH. Apparenté PS

Maire d’Ablis, Conseiller général.

7- Jacqueline PENEZ. PS

Conseillère municipale de Chatou.

8- Robert CADALBERT. PS

Président de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.


SUR LE RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE

« Au moment où l’UMP est éclatée et où, à droite et au centre, les listes se multiplient, j’ai souhaité constituer une liste de large rassemblement de la gauche. Les échanges avec Europe Ecologie-Les Verts (EE-LV) et le Parti Radical de Gauche (PRG) se sont déroulés dans un climat à la fois amical et constructif. Il y a entre nous une vraie cohésion qui confère à notre liste une grande légitimité à solliciter la confiance des grands élus des Yvelines ».

SUR LA COMPOSITION DE LA LISTE

« Le département des Yvelines rassemble des territoires très variés. Les besoins des territoires et les préoccupations des élus sont nécessairement très différents selon qu’on travaille pour un village rural ou une agglomération urbaine. Notre équipe, qui rassemble des élus majoritaires et d’opposition reconnus sur leurs territoires pour leurs compétences, est à l’image de cette diversité. Pierre SOUIN est maire d’une commune de 605 habitants (Marcq) et Philippe ESNOL gère une collectivité de près de 35.000 habitants (Conflans-Sainte-Honorine) ».

NOTRE PROJET, « 262 AMBITIONS POUR LES YVELINES »

« Les collectivités depuis trois années ont été très malmenées : la suppression de la taxe professionnelle et son remplacement ont été menés à l’aveugle, sans concertation ni évaluation. Les ressources des communes sont incertaines et leur autonomie fiscale et financière est réduite. Les élus sont dépossédés de leur capacité d’initiative.

Les 262 communes des Yvelines doivent être représentées, et surtout entendues. Les préoccupations et les ambitions des élus doivent être efficacement relayées au Sénat, dans l’intérêt de l’ensemble de notre département.

Notre ambition première est de mettre en place un environnement administratif rénové et simplifié pour les collectivités. Nous y travaillons d’ores et déjà avec l’ensemble des associations d’élus. »

SUR LE SENAT ET L’ALTERNANCE

« Si les territoires sont déstabilisés c’est parce que le Sénat ne joue pas son rôle de représentant des collectivités. De ce point de vue la majorité sortante a une responsabilité considérable. Par leur soutien aux textes du gouvernement, les sénateurs UMP ont de fait placé les élus dans une insécurité juridique et financière.

La probabilité que le Sénat connaisse l’alternance en septembre est forte. Notre équipe a la conviction que les élus des Yvelines ont tout à gagner à accroitre le nombre des sénateurs issus de la nouvelle majorité qui se profile. »

Publié dans Sénatoriales 2011

Commenter cet article