Sidru : protestations croissantes et incertitudes

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Nous continuons de suivre et de rendre compte des emprunts toxiques du Sidru, le syndicat intercommunal qui gère nos ordures.

Alors même que le président (E. Lamy, Saint-Germain-en-Laye) et le vice-président aux finances (J. Fraleux, Conflans-Sainte-Honorine) du Sidru négocient avec les banques, la situation financière continue de se dégrader au fur et à mesure de la hausse du franc suisse contre euro et dollar US, comme le montre ce graphique :

Sidru_Risque_Q1-2011.jpg

 

Le budget 2011 a été approuvé à la majorité, malgré les votes contre des deux représentants de Poissy et de l'un des deux représentants de Conflans, tous trois élus Europe Écologie-Les Verts.

Sur une partie de la dette, au lieu de la formule indexée sur le taux de change euro contre franc suisse (cf graphique), le taux pour 2011 aurait été fixé à 9,89%. Nous reviendrons sur l´évolution de la situation contractuelle quand nous aurons toute l'information à ce sujet. En effet les négociations avec les banques sont - semble-t-il - encore en cours.

Dans le même temps la Chambre Régionale des Comptes examine les comptes du Sidru depuis 2005.

Pour en savoir plus, consultez notre point trimestriel au 31 décembre (pdf, 390ko).

 

Pour savoir en continu quels taux seront payés par le Sidru (tels que définis par contrats avant la négociation) et les comparer à ceux d'une dizaine d'autres collectivités, consultez les deux pages suivantes :

http://www.saintgermainsolidaire.fr/change/

http://www.saintgermainsolidaire.fr/change2/

 

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru

Commenter cet article