Sidru : Provision de 800 000 euros et Débat d'Orientation Budgétaire 2011

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

logo-sidru.jpgLors de la réunion de Comité du 17 décembre 2010, le président du Sidru (syndicat intercommunal de gestion de nos déchets) Emmanuel Lamy (également maire UMP de Saint-Germain-en-Laye) a annoncé une provision de 800 000 euros pour risque en 2011 sur une des opérations de gestion de dette.

Pourquoi 800 000 € de provisions ?
Ce calcul de provision nous semble très optimiste : il table sur une baisse du taux à payer, donc sur une hausse du dollar contre franc suisse en 2011. A notre avis il aurait fallu au moins se baser sur les taux de change observés début décembre. Dans ce cas, au lieu de 800 000 euros, on s'aperçoit qu'il aurait fallu prendre 2,1 millions d'euros de provisions, soit plus du double !
En effet 800 000 euros cela revient à anticiper un taux de 4,5% dû à la formule d'indexation, à ajouter au taux de base 4,68%. Or à la date du Comité, ce taux additionnel était de 8,5%, soit un taux à payer de 13,18% !
Ce taux est mis à jour en continu à ce lien.
Sidru_Risques_3-Feb-2011.jpgExplication pour les spécialistes :
Sur un montant de principal moyen de 17,4 M€ la provision de 800 k€ représente un taux de 4,5%.
Or, rien qu'avec les prix du 17 décembre, le taux additionnel dû à l'indexation est de 8,5%, puisque la formule d'indexation est 1,7 x (EUR/USD - EUR/CHF) soit 1,7 x (1,3260 - 1,2760) = 1,7 x 5% = 8,5%.
Pour être un minimum protégé, ne faut-il pas prendre une marge de précaution, sachant que cette mesure n'a pas de conséquence financière réelle ? Par exemple si on prend les taux de change atteints dans les quelques jours qui précèdent la réunion, soit 1,3460 pour l'euro dollar, on arrive à un taux de : 1,7 x (1,3460 - 1,2760) = 1,7 x 7% = 11,9%. Avec 11,9% on obtient une provision de 2,1 M€, juste pour l'année 2011.

Ensuite, pourquoi provisionner sur un seul swap alors qu'en 2011 les risques de pertes existent sur les deux ?
Une provision également significative devrait être prise sur le swap traité avec Natixis. La négociation en cours ne permet pas d'en évaluer le montant, mais le risque encouru en 2011 avec ce deuxième swap est du même ordre de grandeur que celui de Depfa. A la date de la réunion du Comité, le taux à payer était supérieur à 30%. Sur le principal de 12 millions d'euros, cela fait un montant d'intérêt de 3,6 millions d'euros dans l'état actuel du contrat... Ce taux est également mis à jour en continu à ce lien.


DOB.jpgVidéos du Débat d'Orientation Budgétaire (DOB)

Quant au DOB, il a donné lieu à un intéressant débat, durant lequel 7 élus ont pris la parole. Nous avons filmé ces interventions, que vous trouverez ainsi que notre exposé du contexte en téléchargeant notre compte-rendu du débat d'orientation budgétaire 2011 (pdf).
 

Précédemment sur notre blog :

Tout s'accélère au Sidru (01/2011)

Le Courrier des Yvelines consacre plusieurs articles aux emprunts toxiques du Sidru (01/2011)

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru

Commenter cet article