Tribune libre du Journal de Saint-Germain-en-Laye : " Le scolaire et le périscolaire à reculons !"

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Découvrez la tribune libre du groupe Saint-Germain Autrement parue dans le Journal de Saint-Germain du 20 juin 2014.


JSGLa réforme des rythmes scolaires permettra la mise en place d’une organisation des journées d’école plus respectueuse des temps d’apprentissage et de repos des enfants. Ainsi, dès septembre, les enseignements seront répartis sur 9 demi-journées, dont 5 matinées, pour favoriser les apprentissages au moment où les enfants sont le plus réceptif. Pour compenser ces heures de classe supplémentaires le mercredi matin, trois heures d’enseignement seront remplacées par des ateliers péri-éducatifs l’après-midi.

Comme celle des activités périscolaires, l’organisation des ateliers péri-éducatifs a été confiée aux mairies, qui bénéficient, à ce titre, d’aides financières de l’Etat. Une grande majorité de municipalités ont ainsi mis en place un vrai projet éducatif à l’échelle de leur territoire et noué des partenariats avec les associations sportives ou culturelles locales pour proposer une large variété d’activités aux enfants. A Saint-Germain-en-Laye, c’est un choix nettement moins ambitieux qui a été fait : les intervenants associatifs, pourtant nombreux mais jugés trop chers, ont été exclus du dispositif mis en place à la rentrée prochaine. Les ateliers seront pris en charge par les animateurs habituels des soirs et des centres aérés.

Nous considérons ce choix d’autant plus regrettable que la majorité municipale a voté une augmentation de 5% du tarif des activités périscolaires (accueil du matin et du soir, études surveillées) et de 2% de ceux des cantines (soit en moyenne 442 € par mois pour une famille de deux enfants en élémentaire). De bien curieux arbitrages.

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article